Mes derniers avis romans:



samedi 28 mai 2016

Chi, une vie de chat - tome 3 (Konami Kanata)




Titre original: Chi’s Sweet Home, book 03
Traduction: Fédoua Lamodière
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Glénat (16 Mars 2011)
Collection Kids
146 pages
ISBN-10: 2723478467
ISBN-13: 978-2723478465
Genre: Manga
Lu le: 25 Mai 2016
Ma note: 16/20



Résumé/4ème de couverture:

Que faire quand on est un mignon petit chaton dans une maison qu’on ne connaît pas ? Pleurer ? Ne rien faire ? Attendre ? Non, il y a plus drôle que ça : découvrir le monde ! De l’appareil photo aux oiseaux, des petites filles aux rideaux, des crabes aux doudous… la vie de chat est pleine de joies et de surprises.
Et avec Chi, elle l’est encore plus !
Miaaaa…

L’histoire:

            Chi, notre petite chatte préférée, continue sa route et ses découvertes. Pour cela elle va suivre l'imposant Noiraud, un chat qu'elle considère comme son père. Mais entre des événements amusants comme la rencontre d'un nouveau personnage très agité ou la découverte de la photographie, il ne faut pas oublier que la gardienne veille au grain. Même si elle ne le comprend pas forcément, Chi doit faire attention. Si elle se fait prendre par les autres habitants de l'immeuble, elle risque d'être séparée de sa famille. 



Mon avis:

            Le manga de Konami Konata est toujours aussi plaisant à lire après trois volumes. On a le sourire aux lèvres du début à la fin, même dans les situations tristes ou celles où l'action est au rendez-vous. Car entre les changements de vie de Chi, il y aussi et surtout les tentatives pour elle et sa famille d’échapper à la gardienne de l’immeuble (car pour rappel, au Japon, les animaux de compagnie sont souvent interdit dans les résidences, comme c’est le cas ici).
Et la fin de tome promet un énorme renouvellement dans le récit qui donnera l'occasion à Chi de faire de nouvelles découvertes. On est curieux et impatient de se délecter de la suite.

Point de vue - Critiques:

Il y a une réelle fluidité avec l’enchainement des tomes et des histoires de Chi. Elle continue son apprentissage et ses découvertes de chaton avec Noiraud, le chat-ours et sa famille humaine. Et entre les séances quotidiennes d’apprentissage, le problème « posséder un chat » dans l’immeuble des Yamada se pose plus que jamais depuis la découverte du chat-ours et de son maître. Les aventures de Chi s’enchaînent avec logique pour le lecteur.

Un sentiment émouvant mis en scène dans ce livre est l’attachement fort qu’il peut y avoir entre un animal et ses maîtres. L’auteur a parfaitement retranscris le fait que l’on s’attache très vite à ces petites bêtes (qui nous le rendent bien^^), qu’elles nous manquent quand elles ne sont pas là, et que certaines questions et réflexions viennent à un moment à laquelle on trouve vite une réponse.

J’ai trouvé quelques expressions et attitudes de Chi un peu trop anthropomorphiques dans ce tome, que je ne retrouvais pas (autant) dans les tomes précédents.

Au niveau des bonus de ce volume, Konami Konata explique comment dessiner le visage de Chi de manière pédagogique, et je pense accessible à beaucoup!


En bref:

Un tome où on prend toujours plaisir à retrouver Chi qui continue de grandir et qui nous fait rire ou émouvoir au fil de ses découvertes. 

Autour du livre:

   tome 1: chronique ici
   tome 2: chronique ici

   livre emprunté à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire