Mes derniers avis romans:



jeudi 5 mai 2016

Les Colombes du Roi-Soleil: tome 1, les comédiennes de Monsieur Racine




Auteur: Anne-Marie Desplat-Duc
Nationalité de l’auteur: Française
Illustrations: Mayalen Gous
Scénario: Roger Seiter
Editions Flammarion (4 septembre 2011)
Collection Père Castor
64 pages
ISBN-10: 208123050X
ISBN-13: 978-2081230507
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 03 Mai 2016
Ma note: 15/20


Résumé/4ème de couverture:

            Le célèbre monsieur Racine écrit une pièce de théâtre pour les élèves de madame de Maintenon, les Colombes du Roi-Soleil. L’occasion idéale pour s’illustrer et, qui sait?, être remarquée par le Roi. L’excitation est à son comble parmi les jeunes filles. Y aura-t-il un rôle pour chacune d’entre elles?

L’histoire:

            Charlotte, Hortense, Isabeau et Louise sont élevées à Saint-Cyr, dans la rigueur et la piété. Racine écrit pour les jeunes filles une pièce de théâtre : Esther. Elles sont toutes très excitées à l'idée de jouer devant le roi et sa cour. À l'occasion d'une des représentations, Hortense rencontre le frère de Charlotte, dont elle tombe amoureuse. Elle qui comptait vouer sa vie à Dieu se trouve devant un difficile dilemme. Pendant ce temps, Charlotte prépare sa fuite pour retrouver son cousin, à qui elle est fiancée. Quant à Isabeau, elle décide de consacrer sa vie à l'apprentissage des jeunes filles dans la maison de Saint-Louis.

Le contexte historique:

Les héroïnes de la série sont toutes pensionnaires à la Maison Royale de Saint-Louis. Celle-ci fut créée par Madame de Maintenon, en juillet 1686, sur le domaine de Saint-Cyr situé à une lieue seulement de Versailles. Madame de Maintenon, que Louis XIV venait d’épouser secrètement, souhaitait ouvrir une école destinée aux jeunes filles pauvres de l’aristocratie. Les 250 élèves, âgées de 7 à 20 ans, y étaient éduquées et instruites, selon des règles et une religion catholique très strictes, à l’écart du monde et des dangers de la cour. A vingt ans, elles pouvaient choisir de rester dans la communauté en prenant le voile ou de regagner le monde avec une dot offerte par le roi.
La Maison Royale de Saint-Louis fut définitivement fermée en 1793. Ses bâtiments abritent aujourd’hui le lycée militaire de Saint-Cyr.

Mon avis…:

… Général:

Très belle bande-dessinée dans laquelle on apprend à connaître des jeunes filles à l’époque de Louis XIV. Dans ce tome, les bases sont posées. On y découvre leur quotidien au couvent, entrecoupé des visites du Roi, des convenances à adopter et de leurs rêves pour leur vie future.

La série en bande-dessinée semble en tout point correspondre aux romans, d’après ceux qui ont pu découvrir les deux versions. Pour ma part, je continuerais sur cette lancée BD, sans toutefois m’intéressée aux romans, qui pourraient être accentués trop jeunesse je pense.

… Sur les personnages:

Les quatre protagonistes, les Colombes du Roi-Soleil se composent de Louise, Charlotte, Isabeau et Hortense. Elles vivent à Saint-Cyr depuis plusieurs années déjà, presqu’entièrement coupées de leurs familles. Elles ont entre 15 et 16 ans et appartiennent à la classe jaune. Malgré leurs aspirations et leur caractère différents, elles sont amies et aiment parler ensemble, le soir, dans leur dortoir, puisque, officiellement, dans cette stricte maison, les conversations personnelles sont prohibées.
  • Louise de Maisonblanche : blonde et orpheline, elle est douée pour le chant et la musique ce qui d’ailleurs attirera le regard du Roi en personne.
  • Charlotte de Lestrange: rebelle, elle vient d’une famille huguenote. Elle étouffe à Saint-Cyr et souffre d’avoir dû se convertir au catholicisme. Elle attend avec impatience le jour de ses vingt ans où elle pourra enfin vivre et retrouver François, dont elle est amoureuse. 
  • Isabeau de Marsanne: la Provençale, est ouverte et généreuse. Elle aimerait devenir maîtresse à son tour et s’occuper des jeunes pensionnaires. Mais, pour cela, il lui faudrait renoncer au monde.
  • Hortense de Kemenet: la jolie rousse, est satisfaite de son sort et aime la vie dans cette communauté. Très pieuse, elle songe à prendre le voile. Mais l’amour en décidera autrement. 

Point de vue - Critiques:

Puisque j’avais commencé cette série par le tome 2, dont l’histoire se consacrait à Louise, j’ai eu plaisir ici à retrouver toutes les jeunes filles. Les 4 Colombes ont toutes des personnalités différentes, néanmoins j’ai eu du mal à distinguer tout au long de ma lecture, les personnages d’ Isabeau et de Charlotte, du point de vue artistique. En effet, je trouve qu’elles ont des traits de visage qui se ressemblent beaucoup (contrairement à Louise et Charlotte), et l’une est brune, l’autre châtain foncé donc la distinction est mince…

Du point de vue de l’histoire, on sent dans ce tome la mise en place des locaux, des personnages, de leur quotidien et des perspectives d’avenir de chacune d’entre elles. L’histoire semble ainsi plus « longue » que le tome 2 dans lequel le lecteur participait à la quête de Louise. Ce premier tome possède donc (et logiquement) moins de suspense que le deuxième.

Enfin, concernant les illustrations, je ne reviendrais pas en détails dessus. En effet, j’ai déjà exprimé dans ma chronique du tome 2, toute la beauté des dessus. Les couleurs, la clarté, la finesse des traits, tout y est!!

En bref:

Les adeptes des « Colombes du Roi-Soleil » en romans apprécieront sans doute ces adaptations en bande-dessinée, mais peut ravir également les amateurs et les curieux, puisque l’on tombe facilement sous le charme.

Autour du livre:

·      tome 2: Le secret de Louise (chronique ici)
·      tome 3: Charlotte, la rebelle

·      livre emprunté à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire