Mes derniers avis romans:

jeudi 23 juin 2016

Alice au pays des merveilles (Lewis Carroll)




Titre original: Alice in wonderland
Traduction: Jean-Pierre Berman
Nationalité de l’auteur: Anglaise
Editions Pocket (18 Mars 2010)
Collection Classique
128 pages
ISBN-10: 2266197460
ISBN-13: 978-2266197465
Genre: Conte
Lu le: 13 Juin 2016
Ma note: 11/20
Film adapté en 2010 par Tim Burton avec Johnny Depp



Résumé/4ème de couverture:

Par un jour d’été 1862, sur les berges de la Tamise, un jeune professeur d’Oxford, poète et mathématicien, improvise un conte pour distraire les trois fillettes d’un de ses amis. Charles Dodgson, alias Lewis Carroll, est en train d’improviser Alice au pays des merveilles.
Assise au bord de la rivière, Alice s’ennuyait un peu quand soudain, venu de nulle part, surgit un lapin blanc pressé de regagner son terrier. N’hésitant pas à le suivre, Alice pénètre dans un monde de prodiges et de menaces qui n’est autre que le royaume de l’enfance. Et voici le chat de Cheshire à l’étrange sourire, la terrible Reine de coeur, le Chapelier fou et le Lièvre de Mars, la Fausse Tortue et le Valet-Poisson…
Un siècle et demi plus tard, ce monde enfantin et absurde, surréel et symbolique, est resté le nôtre.
L’histoire:

            Il était une fois une petite fille prénommée Alice qui, s'ennuyant fermement vit un drôle de lapin passer à la hâte, farfouillant en plus avec acharnement dans l'une de ses poches. Intriguée, la petite Alice le suivit, pour basculer aussitôt dans le terrier dudit lapin. C'est ainsi qu'elle atterrit au Pays des Merveilles, où les potions magiques sont courantes, où le temps s'est arrêté depuis nombre de semaines à l'heure du thé, où une reine s'amuse d'envoyer qui lui chante à la guillotine. Une chose est certaine, le Pays des Merveilles sera toujours source de surprises !!

Mon avis...:

… Général:

J’ai était très contente de mon achat pour enfin découvrir l’original de ce conte, largement connu par les dessins animés et films mais aussi par les contes édulcorés lus quand on est petits. Mais concernant la vraie histoire je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Petite parenthèse pour dire que d’ailleurs, je compte bien acquérir ces classiques contes pour ces petits prix!
Au final, la joie de mon achat s’est vite transformer en déception à la lecture… Pour résumer en un mot, c’est totalement barrée comme histoire!!! Un fouillis sans queue ni tête. Je me suis demandé ce que Lewis Carroll avait fumé ou avalé en écrivant ce conte, ou s’il n’était pas atteinte d’une maladie neuro (oui, réflexe par déformation professionnelle…)… 



… Sur les personnages:

Au-delà des personnages connus comme la Reine de Coeur, le Lapin Blanc ou le chat du Chesire que j’ai était soulagée de retrouver (histoire tellement loufoque que je pensais qu’ils ne faisaient pas partie de l’histoire originelle), on retrouve des personnages comme la Duchesse et son "bébé-cochon" qu'elle berce en le jetant en l'air, la Tortue-façon-tête-de-veau dont je ne sais toujours pas au final pourquoi on l'appelle ainsi, et ce pauvre lézard prénommé Bill…

De façon générale, j’ai trouvé tous les personnages, y compris et surtout Alice à mon grand désespoir, tellement naïfs et niais!!! Hormis le Chat du Chesire qui lui, a un certain charme, semble très malin et a un côté mystérieux.

Revenons à Alice, qui est une petite fille de 10 ans au caractère curieux et entêté. Au fur et à mesure de ses aventures, je l’ai trouvé de plus en plus casse-pieds. Elle aime étaler son savoir dés qu’elle peut, elle se permet de critiquer comme bon lui semble et elle est insolente en coupant sans cesse la parole aux gens. Est-ce à mettre sur le compte de son âge, son caractère ou son éducation?


Point de vue - Critiques:

Pour commencer, j’ai été surprise par la rapidité avec laquelle l’auteur débute le récit. Très peu de fioritures, Alice est déjà dans le terrier du lapin dès la fin de la première page. Qui est-elle ? Comment en est-elle arrivée là, d’où vient-elle ?

Le monde dans lequel plonge Alice est totalement loufoque et décalé, surement un peu trop pour moi. Tout y est excessif. Cette extravagance monte crescendo avec la lecture et on en arrive à se demander si l’imagination de l’auteur a une réelle limite.

Le seul positif que je peux citer, c’est la réelle force de Lewis Carroll qui a une maîtrise incomparable des mots. Malheureusement très altérés du fait de la traduction française,
car je suis sûre que les nombreux jeux de mots prennent évidement beaucoup plus de sens en version originale. Même si dans cette édition les traducteurs français ont fait leur possible en mettant les explications et des notes de bas de page, je suis passée complètement à côté de la plupart des jeux de mots. En même temps, je n’ai pas cherché à approfondir et n’ai pas forcément lu en détail les notes de bas de page…  

Il est souvent dit que cette histoire est destinée aussi bien aux petits qu’aux grands, ce qui est vrai je trouve, car derrière la simplicité de l’histoire se cache une certaine complexité notamment au niveau de la langue et aux nombreux jeux de mot que l’on retrouve au fil des pages.

Il semblerait qu’il y ait de nombreuses interprétations symboliques et psychanalytiques à effectuer dans cette histoire. Et malgré ma formation de psychologie cognitive, je n’ai vu aucun symbolisme.

En bref:

Une histoire totalement loufoque où l'absurde prédomine beaucoup trop rendant le conte trop insaisissable. Des personnages décalés et niais avec une Alice horripilante. Une réelle déception où le monde de Lewis Carroll ne fut pas merveilleux pour moi.

Autour du livre:
  • l’auteur: De son vrai nom Charles Lutwidge Dodgson, il passe son enfance dans le Yorkshire, entouré de ses frères et soeurs pour lesquels il aime créer des spectacles de marionnettes. Diplômé de mathématiques en 1854, il devient professeur à Oxford, au collègue Christ Church, en 1857.
  • adaptation au cinéma faite par Tim Burton, sorti le 24 Mars 2010 avec notamment Johnny Depp dans le rôle du Chapelier Fou et Mia Wasikowska dans le rôle d'Alice

  • la suite: Alice de l’autre côté du miroir

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire