Mes derniers avis romans:



samedi 27 août 2016

Chi, une vie de chat - Tome 7 (Konami Kanata)





Titre original: Chi’s Sweet Home, book 07
Traduction: Kayo Chassaigne et Élodie Lepelletier
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Glénat (22 Février 2012)
Collection Kids
160 pages
ISBN-10: 2723483649
ISBN-13: 978-2723483643
Genre: Manga
Lu le: 23 Août 2016
Ma note: 16/20


Résumé/4ème de couverture:

Pas facile tous les jours, la vie de chaton!
Les meilleures promenades se terminent parfois mal, maman vous oblige à prendre des bains et papa ne vous offre pas le poisson rouge que vous convoitez ! Heureusement, il reste toujours de délicieux aliments à découvrir, de nouvelles bêtises à inventer et tout un monde à explorer…
Les expériences, bonnes et mauvaises, aident à grandir et rendent malgré tout la vie de chat pleine de joies et de surprises.
Et avec Chi, elle l'est encore plus !
Miaaaa...

L’histoire:

            On fermait le sixième volume de Chi avec le début d'une mésaventure. La petite chatte s'était enfuie de chez elle avec son copain, le chaton grognon. Entre la nuit qui est tombée et son collier qui s'est égaré, le pire est à craindre notre petite héroïne. Pour autant cette dernière ne se rend pas compte du danger qui plane sur elle. L'innocente Chi va, comme à son habitude, jouer avec Minou et trouver du réconfort. Et après avoir été enfermée dehors, Chi continue ses aventures. Ou plutôt ses mésaventures. Rien ne se passe comme le petit chaton le voudrait dans ce septième volume. Entre un bain forcé, un poisson rouge qu'elle n'a pas le droit d'attraper, la pluie et pire, le fait de tomber malade, la petite Chi va être bien mise à mal. 

Mon avis:

            Ce nouvel opus de Chi est davantage porté sur le personnage du petit chaton grognon. Ce personnage est développé et on apprend qu’il se nomme tout simplement Minou. L’auteure va nous en apprendre plus au sujet du petit dur. On va découvrir ainsi qu'il s'agit d'un chat errant qui lutte tous les jours pour survivre. Sa seule maison étant le carton dans lequel il a été abandonné. En revenant plus en détail sur son passé et en nous exposant son présent peu enviable, Kanata Konami tend à rendre le personnage encore plus attachant. De cette manière sa facette de petit dur s'explique et on ne peut que le trouver adorable. A plusieurs reprises, dans différentes conditions ou dans les ressentis de Chi, j’ai ma petite théorie concernant Minou et Chi…

Concernant Chi, son flair ou plutôt son apprentissage, est mis en avant. Que se soit pour se repérer et retrouver sa maison ou pour sa nourriture, Chi doit distinguer et mettre en pratique son odorat. D’autant plus que cela peut s’avérer dangereux de ne pas se fier à son flair, comme elle l’apprendra à ses dépends…

En bref:

           Un nouvel opus où le lecteur en apprend plus sur le petit chaton teigneux et dans lequel Chi, de plus en plus aventureuse, continue ses découvertes au gré de son flair.

Autour du livre:

   tome 1: chronique ici
   tome 2: chronique ici
   tome 3: chronique ici
   tome 4: chronique ici
   tome 5: chronique ici
   tome 6: chronique ici

   livre emprunté à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire