Mes derniers avis romans:



samedi 22 octobre 2016

ASPIC: Détectives de l'étrange, tome 4: Vaudeville chez les vampires





Scénario: Thierry Gloris
Illustrations: Jacques Lamontagne
Nationalité des auteurs: Française et Canadienne
Editions Soleil Productions (26 Août 2015)
Collection Quadrants
49 pages
ISBN-10: 2302047494
ISBN-13: 978-2302047495
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 19 Octobre 2016
Ma note: 16/20



Résumé/4ème de couverture:

Le cirque installé à Lille propose des attractions originales et proprement extravagantes! Lors de la précédente enquête, l’énergique et rationnelle Flora tombait d’ailleurs sous l’emprise du comédien du train fantôme: le fascinant comte Von Schreck. Elle en est mordue, au propre comme au figuré.Dés lors, de troublants cauchemars l’assaillent chaque nuit, elle dépérit. Hugo l’accueille dans sa maison pour veiller sur elle. Le détective Dupin et son acolyte, Nimber, viennent lui prêter main forte. Mais Flora perd l’esprit, voire la vie. Son entourage est impuissant. La mort rôde...

Mon avis:

            Il a fallu que j’arrive au quatrième tome pour comprendre le principe de cette série. Il s’agit en fait d’une suite de dyptique, chacun faisant référence à une enquête… Bah non, ce « détail » ne m’avait pas percuté… Une fois les bases en tête, l’impatience et l’espoir de retrouver une histoire à la hauteur du troisième tome s’est un peu effrité, même la série continue d’être sur la même longueur d’onde.

Points de vue - Critiques:

Dés l’entame de la lecture de ce tome, j’ai été déçue puisque je m’attendais à une nouvelle histoire différente. Passé ce sentiment, j’ai eu du mal à me rappeler comment se terminer exactement le précédent tome (que j’ai lu deux jours avant) puisque là on démarre au quart de tour malgré les quelques précieux rappels. Et après vérifications, il y a quand même de mineures incohérences.

Hormis ce laborieux début, cela ne m’a pas empêchée de toujours apprécier les histoires de Flora et Hugo, à l’humour décapant. Il était intéressant de retrouver tous les détectives ensemble sur la même enquête: Flora, Hugo, Dupin et Nimber. En revanche, dommage de passer d’un personnage à l’autre en faisant des sauts de puce, avant qu’ils ne se regroupent.

On retrouve moins de couleurs flamboyantes dans les illustrations de ce tome. En revanche, les dessins sont toujours aussi beaux et en particulier ceux des vampires qui sont vraiment réussis par leurs détails et leur colorisation. 

En bref:

            Une série qui reste et continue d’être aussi réussie: de l’humour, du suspense, du fantastique et des personnages qu’on a hâte de retrouver, même si ce quatrième tome n’est pas à la hauteur attendue par rapport à mon ressenti du précédent.

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque
  • Tome 1: La naine aux ectoplasmes (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 2 : L’or du vice (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 3 : Deux ch’tis indiens (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 5: Whodunnit à l'opéra

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire