Mes derniers avis romans:



lundi 17 octobre 2016

Burlesque Girrrl, tome 1




Scénario et Illustrations: François Amoretti
Nationalité de l’auteur: Française
Editions Ankama (14 Juin 2012)
64 pages
ISBN-10: 2359103105
ISBN-13:  978-2359103106
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 04 Octobre 2016
Ma note: 16/20




L’histoire:

             Les membres de Grrrl, un groupe de rockabilly, se voient proposer un rendez-vous par le producteur Bill Friday afin de discuter d’un éventuel contrat. Pour Violette, Peter, Morgan et Juan, c’est une opportunité en or, à condition d’apporter une démo en béton. Pour cela, il faut la financer et trouver un dernier morceau à enregistrer. Tandis que les trois garçons tentent de grappiller quelques sous de-ci de-là, la belle Violette ramasse l’argent manquant en s’effeuillant sur scène. Mieux, elle soumet aux autres une chanson de son crû qui les subjugue. Mais sa prestation sème le doute dans l'esprit de Peter, le compositeur de la bande et petit ami de la jeune fille, alors que le quatuor, plein d’espoir, va bientôt apprendre que les promesses ne coûtent guère à ceux qui les font...

Mon avis:

            De part son titre et sa couverture, comment ne pas être attiré par cette bande-dessinée ou tout du moins être interloqué par ce genre hors du commun? Par son design, j’ai pensé qu’il s’agissait même plutôt d’un livre illustré. Au final, le premier tome de ce dyptique n’est pas richement intense au niveau de son scénario mais éclabousse le lecteur par ses magnifiques illustrations tout à fait en raccord avec le thème du burlesque.


Points de vue - Critiques:

Lorsque l’on fait sa connaissance, Violette est une jeune femme ayant peu confiance en elle-même. Sans compter qu’elle est éloignée des standards de modes par ses formes et ses rondeurs et des standards sociaux en faisant de la contrebasse dans un groupe rock rockabilly et de l’effeuillage burlesque. Mais faisant fi de ses complexes et de ce que pensent les gens autour d’elle, elle va apprendre à s’aimer telle qu’elle est et elle ira même jusqu’à prouver à un monde machiste qu’on peut-être une femme et réussir dans la vie. Et rien que pour çà, je dit OUI!!!! Merci!!!!!

Les dessins sont tellement en adéquation avec l’ambiance burlesque! Totalement à l’image des tatouages old-school dont j’ai tout de suite fait le rapprochement. Parées des plus belles couleurs, lumineuses, délicieusement rétro, les illustrations installent une ambiance vinage réussie. La subtilité est poussée jusqu’au grain de papier des pages qui reste fidèle aux années 50.

En bref:


            Une intéressante bande-dessinée par le sujet traité, une jeune femme atypique qui se dévoile à travers le burlesque, et par les illustrations qui enclenchent l’esprit rétro. Le fond même, pêche un peu avec une histoire « gentillette ». 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire