Mes derniers avis romans:

mercredi 28 décembre 2016

Sauveur & Fils, saison 1 (Marie-Aude Murail)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions L’école des Loisirs (13 Avril 2016)
Collection Médium
329 pages
ISBN-10: 221122833X
ISBN-13: 978-2211228336
Genre: Jeunesse
Lu le: 23 Décembre 2016
Ma note: 16/20





Résumé/4ème de couverture:

            Quand on s’appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ? Sauveur Saint-Yves, 1,90 mètre pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d’affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s’évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin, les trois soeurs Augagneur, 5, 14 et 16 ans, dont la mère vient de se remettre en ménage avec une jeune femme… 
Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien.
Mais à toujours s’occuper des problèmes des autres, Sauveur oublie le sien. Pourquoi ne peut-il pas parler à son fils Lazare, 8 ans, de sa maman morte dans un accident ? Pourquoi ne lui a-t-il jamais montré la photo de son mariage ? Et pourquoi y a-t-il un hamster sur la couverture ?

Mon avis...:

… Général:

            Avec une couverture représentant un hamster tout mimi on se demande ce que l’histoire raconte. Et comme le livre est classé en jeunesse, on peut s’attendre à quelque chose de très léger, adorable et drôle. Mais quand on lit le résumé, on peut dire qu’il est des plus accrocheur et même mystérieux puisqu’il interpelle le lecteur sur ce fameux hamster! Il ne m’en fallait pas plus pour emprunter ce livre! J’ai évidement accrocher encore plus, puisqu’il traite du quotidien d’un psychologue. 

J’ai tout aimé dans ce livre!! L’histoire du praticien et de ses patients, tout plus intéressants les uns que les autres, les personnages tous particuliers et attachants, la construction et le rythme de l’histoire et évidemment le côté psychologique savamment distillé. C’est un très bon roman jeunesse qui traite d’un domaine particulier mais formidablement bien décrit pour un jeune public novice en psychologie, afin de mieux leur faire appréhender cette discipline que se soit du côté praticien ou du côté patient.

… Sur les personnages:

Hormis le psychologue, Sauveur Saint-Yves qui semble être quelqu’un d’assez atypique, je trouve que tous les autres personnages et en particuliers les patients, sont vraiment authentiques et peuvent être considérés comme « monsieur et madame tout le monde ». Le lecteur peut ainsi facilement s’identifier à une famille ou une autre, et si aucun cas ne semble familier, il est alors très facile de s’imaginer les situations vécues par le psychologue.

Point de vue - Critiques:

La particularité « ludique » de ce livre est qu’il prend à contre-pied n’importe qui à la vue de sa couverture. En effet, avec ce mignon petit hamster présent dans une baignoire et en sachant que le livre se trouve classé en secteur jeunesse, nos a priori nous font penser à un roman racontant une histoire toute mignonne et légère. Mais il n’en ait rien.
Marie-Aude Murail aborde ici des sujets durs et difficiles et elle n’hésite pas à plonger au coeur des eaux troubles des problèmes des adolescents d’aujourd’hui. 

La plume « accessible » de l’auteure donne de la justesse aux dialogues et aux répliques qui font mouche avec cynisme et ironie. Ainsi, le jeune public visé par ce livre peut très facilement s’identifier aux jeunes patients du praticien, mais également découvrir l’angle de vue d’un psychologue. Les jeunes peuvent donc se faire leur propre opinion et mieux comprendre ce qu’est et ce que fait un « psy », au-delà des a priori (souvent négatifs) qu’ils ont pu entendre autour d’eux. 

Au milieu de tous les thèmes difficiles abordés à travers ses patients (phobie scolaire, attouchements sexuels, scarification, folie, famille recomposée), on peut se demander comment fait « Docteur Sauveur » pour ne pas sombrer dans la folie! Mais le fait que l’histoire partage sa vie professionnelle avec sa vie familiale trouve son équilibre. 

Les « cas » des patients ne sont pas résolus à la fin du livre. Ainsi pas de Happy End, où tout le monde est « guéri ». L’auteure n’a pas choisi la facilité, qui aurait décrédibilisé les pathologies et la profession, je pense.
Mais pour le coup, on aimerait savoir ce qu’il advient des patients par la suite. J’espère ainsi les retrouver dans le deuxième tome que j’ai hâte de lire!

J’ai personnellement aimé la petite allusion au livre « L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau » que lit Sauveur Saint-Yves. Il s’agit réellement d’un livre de psychologie traitant de véritable cas, écrit par Oliver Sacks, et qui fut ma première lecture et ouverture au monde des neurosciences et de la psychologie. 

En bref:

            Un très bon livre qui aborde le domaine particulier de la psychologie à travers le praticien en lui-même et à travers les patients aux différents troubles et difficiles problèmes. La plume juste et intelligente de l’auteure cible parfaitement un jeune public novice en psychologie pour mieux leur faire appréhender cette discipline et mettre en lumière les problèmes des adolescents d’aujourd’hui.

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire