dimanche 12 mars 2017

La mélodie des tuyaux




Scénario et Illustrations: Benjamin Lacombe
Nationalité de l’auteur: Française
Editions Seuil (8 Octobre 2009)
40 pages
ISBN-10: 2021001520
ISBN-13: 978-2021001525
Genre: Livre illustré
Lu le: 1er Mars 2017
Ma note: 16/20





Résumé/4ème de couverture:

            Puisque selon ses parents, Alexandre est un bon à rien, il ira travailler dans cette sinistre usine pleine de tuyaux, seule « attraction » dans la ville. Mais lorsqu’une troupe de saltimbanques arrive avec tous ses artistes en tout genre et sa musique de flamenco, le destin semble en marche pour Alexandre qui va trouver sa voie.

Mon avis:

Je ne connaissais pas du tout ce conte musical de Benjamin Lacombe qui semble faire moins parler de lui par rapports à ses autres oeuvres. Cet album comprend une version numérique où l’histoire et les chansons sont sous la voix d’Olivia Ruiz. J’ai seulement lu l’histoire et n’est pas écouté le cd, donc je ne parlerais pas de ce dernier.

L’histoire est assez belle mais elle m’a paru extrêmement simple, sans petite surprise ni grande émotion, comparée aux autres albums de Lacombe. Il m’a manqué un petit quelque chose (qui est peut-être présent dans le cd), y compris dans les illustrations qui m’ont semblé moins marquées par la patte de Benjamin Lacombe.  

Ce conte nous fait passer un message sur l’ouverture d’esprit et la peur de l’inconnu à travers des personnages qui nous montre que l’amour triomphe de tout, même des préjugés. J’ai d’ailleurs trouvé que le revirement d’opinion des parents d’Alexandre était très rapide. 

En bref:

            Une jolie petite histoire contée sur fond musical qui doit prendre plus d’ampleur et de profondeur en écoutant le cd avec la voix d’Olivia Ruiz, mais qui retransmet dans tous les cas de jolies valeurs humaines.

Autour du livre:
  • Fait parti du Big Challenge Livraddict 2017
  • Livre emprunté à la bibliothèque



1 commentaire:

  1. Je suis super curieuse de le découvrir, il a l'air super chouette. Merci ^^

    RépondreSupprimer