dimanche 5 mars 2017

Princesse Sara, tome 5: Retour aux Indes



Scénario: Audrey Alwett
Illustrations: Nora Moretti
Nationalité des auteurs: Française et Italienne
Editions Soleil Productions (19 Septembre 2012)
Collection Blackberry
48 pages
ISBN-10: 2302024125
ISBN-13: 978-2302024120
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 2 Mars 2017
Ma note: 17/20



Résumé/4ème de couverture:

            Les années se sont écoulées depuis que Sara Crewe a retrouvé sa fortune. La voici devenue une belle jeune femme à qui il ne manque qu'une chose pour être heureuse : récupérer la fabrique d'automates qui a fait la légende de sa famille. Malheureusement, le nouveau propriétaire est dur en affaires et refuse de revendre l'usine quelqu'en soit le prix. C'est sans compter sur la volonté de Sara qui décide de revenir aux Indes sous une identité cachée...

Mon avis:

Après avoir suivi les (mes)aventures de Sara durant son enfance, qui heureusement se sont bien terminées, on retrouve Sara, en jeune femme. Et la jolie petite fille est devenue une splendide jeune femme! L’histoire change donc de direction, mais Sara reste la même avec toutes ses qualités. Elle reste discrète au point de ne pas vouloir montrer son visage d’héritière, amicale envers ceux et celles qui ont toujours été à ses côtés et loyale envers son père en voulant racheter la fabrique d’automates de sa famille.




De nouveaux paysages s’installent dans cette histoire, de nouvelles couleurs avec des tons plus chauds, et de nouveaux personnages entrent dans la vie de Sara. Et même si maintenant Sara est débarrassée des langues de vipères qui composaient le pensionnat avec Madame Minchin en tête, il est amusant que constater que des années plus tard, d’autres langues de vipères apparaissent encore autour de Sara. On se demande dés lors, ce qu’est advenu de Miss Minchin et de Lavinia…

En bref:

            Que se soit à travers l’histoire ou les dessins, les auteurs ont su faire évoluer Sara qui est maintenant devenue une belle jeune femme, faisant face à des situations et des préoccupations beaucoup plus profondes. On saute d’un cran dans la maturité en commençant ce nouveau cycle, en ayant en tête les anciennes fréquentations de Sara pour lesquelles on se pose la question de leur devenir...

Autour du livre:
  • Tome 1: Pour une mine de diamants (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 2: La princesse déchue (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 3: Mystérieuses héritières (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 4: Une petite princesse ! (<— chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque




2 commentaires:

  1. J'ai lu ce second cycle de Princesse Sara et je l'ai trouvé très captivant. Les dessins sont toujours aussi beaux, les personnages sont géniaux, j'ai passé un super moment avec.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense que le fait de passer dans un autre cycle, en laissant la petite fille pour connaître la jeune femme a quelque chose de stimulant, cela donne du rythme. Si on était resté dans l'enfance de Sara, peut-être se serait-on "lassé" même si il n'y a aucune raisons apparentes! ;)

      Supprimer