Mes derniers avis romans:



dimanche 11 juin 2017

Les ogres-dieux, tome 1: Petit



Scénario: Hubert
Illustrations: Bertrand Gatignol
Nationalité des auteurs: Française
Editions Soleil Productions (5 Décembre 2014)
Collection Métamorphose
170 pages
ISBN-10: 230204312X
ISBN-13: 978-2302043121
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 6 Juin 2017
Ma note: 17/20



L’histoire :

            Régnant sur une cour en proie à la décadence, la race des ogres-dieux est vouée à s'éteindre. À chaque génération, les unions consanguines génèrent des individus de plus en plus petits et stupides. Lors d'un festin, la reine accouche d'un fils aussi minuscule que le bétail humain dont elle festoie. Au lieu de l'avaler comme il sied, elle décide de le confier à la tante Desdée, dernier vestige d'une lignée encore intacte, recluse pour son refus de consommer la chair des hommes. Elle viole ainsi la loi, non par amour maternel, mais parce qu'elle espère que Petit sera le prochain Fondateur, qu'il sauve l'espèce en s'unissant à des servantes pour faire naître à nouveau des géants délivrés de toute tare génétique.

Mon avis:

Par ses dessins, ses couleurs et son histoire, cette bande-dessinée est juste: whaouuuuu!!! On plonge dans un univers gothique, glauque où la folie côtoie l’aventure et l’amour.
La couverture n'est qu'un avant-goût de la merveille graphique qui s'épanouit sur cent cinquante pages. Nous sommes en présence de dessins en noir et blanc mais qui sont loin de tombés dans le classique. Avec toute une palette de nuance offrant parfois de jolis gris ou beige, les illustrations sont vraiment de toute beauté. 

Concernant le scénario, c’est un feu d’artifice! Au milieu de l’histoire au présent à propos de Petit, on apprend également la généalogie des Ogres-Dieux grâce au récit bref des aïeux qui sépare chaque chapitre et catégorisant ce livre à la fois comme bande-dessinée et comme roman graphique. J’ai également beaucoup aimé retrouver l’enjeu génétique dans cette famille, offrant beaucoup de poids et de logique dans l’histoire de ces ogres-dieux. 

Cette bande dessinée que l’on pourrait qualifier de conte est vraiment prenante. En plus de l’intrigue très intéressante, les personnages sont bien campés et développés avec chacun leur mode de vie et leur vision de la situation. 

En bref:

Une très belle réussite qu’est cette BD qui m’a séduite du début à la fin que cela soit pour son graphisme et ses couleurs, son intrigue cruelle et fascinante ou encore ses personnages sombres au destin insoupçonné. 

Autour du livre:
  • Tome 2: demi-sang
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire