Mes derniers avis romans:

dimanche 2 juillet 2017

L'ombre de Shanghaï, tome 3: une alliée redoutable




Scénario: Patrick Marty et William Crépin
Illustrations: Lu Li
Nationalité des auteurs: Française et Chinoise
Editions Fei (9 Octobre 2015)
76 pages
ISBN-10: 2359660128
ISBN-13: 978-2359660128
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 1er Juillet 2017
Ma note: 15/20




L’histoire:

            Gaspard se remet miraculeusement de ses blessures quand l'ombre se manifeste à nouveau dans la maison des Cartier. Elle échappe in extremis aux hommes du commissaire Leclaire qui jure d'avoir sa peau. Celle que tout Shanghai qualifie désormais de « monstre », envahit la vie de Lila qui ne parvient à la maîtriser qu'au prix d'immenses efforts et de gros dégâts. Feng, qui révèle enfin à sa fille adoptive ses origines, en est la première victime…Y survivra-t-il ?

Mon avis:

            Je n’accroche vraiment pas avec cette série depuis le début, mais maso comme je suis je continue!!! Néanmoins, ce troisième tome m’a un peu plus plu par rapport aux deux premiers tomes, même si de très nombreuses incohérences et questions restent soulevées. 

Dans ce tome, j’ai beaucoup aimé connaître les origines de Lila, raconté par son grand-père Feng qui m’a beaucoup surprise. Le côté agréable de ce tome s’arrête là. En effet, les incohérences et les trop nombreuses questions soulevées entachent le tout, comme d’habitude je dirais. 
Tout d’abord, quand Feng raconte ses origines à Lila c’est avant tout pour lui expliquer pourquoi cette fameuse ombre s’empare d’elle. Avec son récit, on connait ainsi les origines de Lila mais pas celles de l’ombre!
Et puis de manière générale, on n’arrive pas vraiment à comprendre cette ombre. A la fin du tome, on comprend parfaitement qu’en fait c’est une autre femme, une autre personnalité qui prend la place de Lila. C’est donc une entité physique à part entière que l’on peut voir et toucher. Or, encore au début du tome, les illustrations montrent effectivement une certaine ombre qui entre ou qui sort (on n’arrive pas à deviner) du corps de Lila. Alors pourquoi la nommée ombre et la représenter comme telle à un moment puisque l’on voit à la fin que c’est le corps de Lili qui se transforme en une autre?

En bref:

            Même si ce tome regorge encore de nombreuses interrogations et incohérences à l’image du début de la série, avec toujours trop peu de texte, on retrouve tout de même un scénario un peu plus intéressant puisque des révélations sont énoncés faisant évoluer enfin l’intrigue.

Autour du livre:
  • Tome 1 : Le retour du fils (ß chronique à retrouver ici)
  • Tome 2 : Le fantôme de l’opéra (ß chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire