Mes derniers avis romans:



mercredi 31 janvier 2018

De quoi demain sera fait? (Astrid El Chami)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions Auto-édité (11 Février 2016)
536 pages
ISBN-10: 2954791616
ISBN-13: 978-2954791616
Genre: Contemporain, Chick-Lit
Lu le: 24 Janvier 2018
Ma note: 15/20





L’histoire:

Emma Chamfort est aux anges. Elle vient de signer avec une grande maison d’édition la prochaine publication de son deuxième roman. Seulement, la date butoir à laquelle elle doit remettre son petit joyau aux mains de son éditeur est arrivée. A priori il devrait être presque fini. A priori. Comme beaucoup d’écrivains, Emma a dit « oui » au moment de la signature, promettant ainsi que l’histoire de ce nouveau roman vaudrait le détour. Une euphorie qui confronte la parisienne au risque qu’elle redoutait : celui de la fameuse page blanche. Le temps est à présent compté. Durant les temps à venir, Emma, qui est entourée de son petit cercle d’amis privilégiés de trente à quatre-vingts ans, va être à la fois actrice et spectatrice d’un manège riche en rebondissements. Adultère, trahisons ou encore prostitution. Peut-être une aubaine servie sur un plateau d’argent pour remettre, qui sait, un manuscrit à succès…

Mon avis…:

…Général:

            Après un premier tome, « Je suis comme vous, unique! », qui m’avait assez plus, mais qui était tout de même en demie-teinte au vue des petits détails qui m’ont un peu dérangé, ce deuxième tome n’est pas du tout dans la même veine!! L’histoire m’a beaucoup plus embarquée, elle est plus posée et profonde, mieux écrite et travaillée. Hormis le personnage principal d’Emma Chamfort qui est le fil conducteur de ces deux livres, ces derniers n’ont rien d’autre en commun. Leurs différences sont assez grandes, mais si c’est pour faire des livres meilleurs au fil des parutions, on attend la suite avec impatience!

… Sur les personnages:

            Contrairement au premier tome où l’on rencontrait furtivement les amies et les amours d’Emma, dans ce second tome, Emma s’entoure d’amis fidèles dignes de ce nom, qui forme toux ensemble une vraie famille. Nous faisons ainsi la connaissance du couple Patricia et Guillaume, Cyril et sa mère Carole, la vieille Yvonne, Jack le chéri et bien sûr la jeune Luucy. Tous ne sont pas des personnages secondaires mais forment bien avec Emma, les personnages principaux. En effet, pour chacun d’entre eux, on va apprendre à les connaître, savoir quel est leur passé et ce qu’ils vivent chaque jour en parallèle de la vie d’Emma.
Mention spéciale pour la jeune Luucy, qui sort son épingle du jeu dés le début du livre. En plus de son histoire concernant son passé dur et douloureux, elle est excessivement touchante. Elle a une philosophie et une force de caractère qui ne peut qu’accaparer le lecteur, qui pourrait très facilement la « préférer » à Emma.

Points de vue/Critiques:

Je crois que ce que j’ai préféré dans ce tome, c’est le fait de ne pas se focaliser sur la vie d’Emma Chamfort, avec sa vie personnelle et professionnelle instable. Car ici, non seulement Emma a grandit dans le sens où sa vie semble plus posée que se soit dans ses amours ou dans sa carrière d’écrivain, mais en plus elle est entourée d’une petit groupe amis aussi hétéroclites qu’attachants. Ainsi, Emma doit partager l’affiche avec 5 ou 6 autres personnes et cette diversité apporte du changement et du poids. Chacun apportant son histoire personnelle, l’histoire de ce livre est donc moins « frivole » et plus posée et profonde.

Concernant la forme du livre, on retrouve encore ici de multiples améliorations. Les chapitres  sont de bonnes longueurs avec un titre, les tournures de phrases sont améliorées et le rythme est parfait passant de personnages en personnages. Et avec bonheur, pas de coquilles en vue durant ma lecture (bon à part la non contraction de « de Emma »).

En bref:

            Avec « De quoi demain sera fait? » Astrid El Chami a non seulement su faire évoluer ses personnages mais aussi faire évoluer son scénario et sa manière d’écrire afin de nous offrir un deuxième tome plus posé et plus profond avec surtout des personnages multiples très attachants. Je ne sais pas comment de temps s’est écoulé entre le premier et le deuxième tome, mais on peut dire que les livres de l’auteure sont comme le bon vin, ils se bonifient avec le temps! Affaire à suivre!

Autour du livre :

  • Tome 1: Je suis comme vous, unique! (<— chronique à retrouver ici)




mardi 30 janvier 2018

Mon cahier, Mon chat & moi (Marion Ruffié)






Nationalité de l’auteur: Française
Editions Solar (3 Août 2017)
96 pages
ISBN-10: 2263151885
ISBN-13: 978-2263151880
Genre: Guide pratique
Lu le: 22 Janvier 2018
Ma note: 15/20




L’histoire:

Un cahier en mode cat power, pour ronronner à deux ! Tout faire avec son chat, c'est possible ! Se comprendre d'un simple regard ou d'un simple miaulement, partager tous les jours une grosse câlins party, se faire chouchouter à deux, se looker, déstresser, être en forme... Bref, adopter un total cat lifestyle

Mon avis:

Quand il est question de cahier et de papeterie en général, je suis fan, mais quand on associe un cahier avec sa relation avec son chat, je suis ultra fan! Merci à Elsa pour l’avoir glissé dans mon colis de Noël!
Ce petit cahier est ultra complet: on y trouve bien évidemment des conseils pour renforcer une relation priviliégée avec son chat dans laquelle maître comme animal se sentira en phase l’un avec l’autre, des informations générales relatives au comportement et au mise de vie de son chat, mais on y trouve également des petits tests, des conseils, des DIY et des liens commerciaux concrets. Tout cela se découpe en différents chapitres: la communication, l’habitat, la santé, les vacances et même la mode! 
Même si j’ai pris beaucoup de plaisir à lire et feuilleter ce cahier, je dois avouer que je n’ai pas appris beaucoup de choses. Peut-être est-ce parce que j’ai déjà plusieurs ouvrages concernant les chats, quoiqu’il en soit, je pense que par rapport aux informations distillées dans ce livre, ce dernier peut parfaitement s’adresser à des tout nouveaux propriétaires de chat, afin d’avoir toutes les informations de bases de manière simples et ludiques!

De petites illustrations simples, fines et emplies de justesse sont multiples et agrémente parfaitement ce cahier. De plus, l’utilisation de seulement deux couleurs renforce ce côté « cahier d’école » très bien exploité.

En bref:

            Un très bon petit cahier complet, simple et très ludique qui offrent de manière agréable et pédagogique toutes les informations de bases et nécessaires pour bien éduquer son chat tout en ayant avec lui une relation saine, apaisée et en confiance pour que chacun puisse y trouver son compte. 

lundi 29 janvier 2018

Magasin Général, tome 7: Charleston




Scénario: Régis Loisel
Illustrations: Jean-Louis Tripp
Nationalité des auteurs: Française
Editions Casterman (19 Novembre 2011)
72 pages
ISBN-10: 2203032197
ISBN-13: 978-2203032194
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 24 Janvier 2018
Ma note: 15/20



L’histoire:

Rien ne va plus à Notre-Dame-des-Lacs ! Depuis le retour de Marie et Jacinthe de Montréal, un vent nouveau souffle sur le village : les jeunes femmes du village profitent des beaux tissus rapportés pour se faire de nouvelles robes, les hommes jouent le Charleston et les vieilles, bien entendu, sont scandalisées. Marie, quant à elle, profite plus que jamais de son veuvage.

Il est grand temps de remettre de l’ordre ! Sauf que… lorsque le curé propose d’élire un nouveau maire, personne ne veut se présenter !

Mon avis:

Dans le village de Notre-Dame-des-Lacs tout semble revenir à la normale, le tout baignant dans la sérénité. Chacun vaque à ses occupations, nouvelles ou non. Et dans ce tome, on ajoute un petit grain de folie et de bonheur, avec le Charleston, cette danse entraînante, « rapportée » par Marie de Montréal. Et même si cela n’est pas du goût de tout le monde et que certains doivent prétendent d’un prétexte pour faire la fête, boire et danser, certaines choses de la vie doivent être prises en compte comme l’élection d’un nouveau maire et la venir prochaine de l’hiver. Le personnage de Marie est à l’image de l’humeur générale du village: plus libérée et épanouie, elle s’éclate et prend du bon temps mais à un moment donné, le retour de boomerang va se faire sentir.

En bref:

            A l’image de son titre, ce tome et festif et entraînant et libéré les pensées de tout le monde au village ou presque, où chacun agrémente son quotidien entre ses occupations journalières et la fête le soir. Mais bientôt, les choses sérieuses refont surface comme la gestion du village, l’arrivée de l’hiver ou encore une nouvelle que l’on n’avait pas vu venir… 

Autour du livre:

  • Tome 1 : Marie (ß chronique à retrouver ici)
  • Tome 2 : Serge (ß chronique à retrouver ici)
  • Tome 3 : Les hommes (ß chronique à retrouver ici)
  • Tome 4 : Confessions (ß chronique à retrouver ici)
  • Tome 5 : Montréal (ß chronique à retrouver ici)
  • Tome 6 : Ernest Latulippe (ß chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque


Sept jours pour une éternité, tome 2




Scénario: Eric Corbeyran d’après l’oeuvre de Marc Lévy
Illustrations: Espé
Nationalité des auteurs: Française
Editions Casterman (19 Mars 2011)
56 pages
ISBN-10: 2203033495
ISBN-13: 978-2203033498
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 23 Janvier 2018
Ma note: 15/20



Résumé/4ème de couverture :

Elle a ta force des anges... Il a le charme du diable... Pour mettre un terme à leur éternelle rivalité, Dieu et Lucifer se sont tancé un ultime défi... Ils envoient en mission leurs deux meilleurs agents... Lucas et Zofia auront sept jours sur terre pour faire triompher leur camp, décidant ainsi qui du bien ou du mal gouvernera les hommes... En organisant ce pari absurde, Dieu et Lucifer avaient tout prévu, sauf une chose... Que l'ange et le démon se rencontreraient... Marc Levy adapté pour ta première fois en bande dessinée !

Mon avis:

Suite et fin de l’adaptation du roman de Marc Lévy qui oppose le Bien et le Mal, avec respectivement Zofia et Lucas, les deux agents du Ciel et de l’Enfer, qui sont de retour pour mettre fin au défi qui oppose les deux puissances qui administrent l’humanité. Si la première partie posait l’histoire et le défi, ce nouveau chapitre se concentre la véritable rencontre entre les deux héros et leur relation. Pendant que le temps défile irrémédiablement vers l’issu du défi, les deux agents avancent à vers un destin contraire à toutes les volontés. Ils entament une lente évolution et le romantisme est à son paroxysme. La dualité comme la sensibilité entre les deux personnages est palpable au fil des pages mais cela  manque un peu de conviction. 
Etant donné que l’on se concentre véritablement sur la relation romantique entre les deux personnages, l’histoire passe presque outre et son dénouement semble bâclée. Ayant lu le roman il y a quelques années, sans véritablement bien m’en rappeler, la bande-dessinée ne m’a pas aidé pour savoir vraiment comment l’histoire se termine.
En bref:

            Après avoir posé les bases et les enjeux de l’histoire, ce deuxième tome se consacre davantage sur les deux protagonistes et leur tendre relation romantique pleine de sensibilité. En revanche, cela est mal contre-balancé par l’histoire et surtout son dénouement qui n’est pas assez accentué et développé, pour en prendre pleinement conscience. 

Autour du livre:
  • Tome 1 (<— chronique à retrouver ici)


La Grande Schtroumpfette




Scénario et Illustrations: Peyo
Nationalité de l’auteur: Belge
Editions Le Lombard (2 Avril 2010)
48 pages
ISBN-10: 2803626489
ISBN-13: 978-2803626489
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 18 Janvier 2018
Ma note: 16/20





L’histoire:

La Schtroumpfette a la sensation que si tout le monde l'adore, elle n'est en revanche pas prise au sérieux. Pour lui donner l'occasion de s'affirmer, le grand Schtroumpf la choisit pour le remplacer durant son absence...

Mon avis:

J’ai été très agréablement surprise par l’histoire de la Grande Schtroumpfette, par l’angle pris. En effet, je m’attendais à une histoire où la Schtroumpfette aurait volontairement pris le commandement du village des Schtroumpfs sous un pouvoir autoritaire. Mais non seulement, on est loin de cet était d’esprit, mais en plus, l’histoire se veut porter sur la révolution féministe et en sachant que cet album est sorti en 2010, c’est bien agréable de voir que les auteurs ont devancé l’idée porteuse du moment.
Et c’est à travers le Grand Schtroumpf, le plus vieux Schtroumpf chez lequel on aurait pu logiquement retrouvé le plus de machisme, que le stratagème va se mettre en place afin de faire évoluer les mentalités des lutins bleus en ce qui concerne la condition féminine. 

Sur un ton évidemment et toujours léger, l’histoire de la Grande Schtroumpfette reflète la dénonciation de certains comportements machos typiques.