Mes derniers avis romans:

mercredi 15 mars 2017

Là où tombent les anges (Charlotte Bousquet)






Nationalité de l’auteur: Française
Editions Gulfstream (3 Septembre 2015)
Collection Electrogène
400 pages
ISBN-10: 2354882068
ISBN-13: 978-2354882068
Genre: Historique
Lu le: 9 Mars 2017
Ma note: 16/20




Résumé/4ème de couverture:

Solange, dix-sept ans, court les bals parisiens en compagnie de Clémence et Lili. Naïve, la tête pleine de rêve, elle se laisse séduire par Robert Maximilien et accepte de l’épouser. Mais son prince est un tyran jaloux, qui ne la sort que pour l’exhiber lors de dîners mondains. Coincée entre Robert et Emma, sa vieille tante aigrie, Solange étouffe à petit feu. Heureusement Lili la délurée et la douce Clémence sont là pour la soutenir. Quand la première guerre mondiale éclate, Robert est envoyé sur le front. C’est l’occasion pour Solange de s’affranchir de la domination de son mari et de commencer enfin à vivre, dans une ville où les femmes s’organisent peu à peu sans les hommes…

Mon avis…:

…Général:

            Un livre traitant de la Guerre Mondiale est toujours très intéressant et quand il s’agit de 14-18, un peu moins présente que la Seconde Guerre Mondiale, mon intérêt est tout éveillé! Et quand on ajoute les femmes et leur vision de cette époque comme sujet principal, je me dis que ce ne peut être qu’une bonne lecture en perspective. Et effectivement ce fut le cas, et je suis très contente d’avoir lu ce livre féministe en pleine journée et mois de la femme!

… Sur les personnages:

Les femmes sont au coeur de ce livre, sont les personnages principaux avec les personnalités distinctes.

   Solange, le personnage principal m’a fait l’effet des montagnes russes. Elle m’a agacé par certains moments et par d’autres, j’ai aimé son caractère. Elle a subit d’atroces choses durant son enfance avec son père mais elle trouve un jour le courage et le force de fuir pour enfin vivre sa vie de façon plus décente. Elle fait peu confiance dans les hommes  donc quand le premier d’entre eux s’intéresse à elle et lui fait la cour, Solange décide de l’épouser sans éprouver de réels sentiments pour lui, simplement par peur de ne pas trouver mieux et/ou une autre opportunité plus tard. J’ai parfaitement compris son point de vue et ai été touché. En revanche, quand elle s’aperçoit rapidement que son mari est quelqu’un de terrifiant et de violent lui rappelant son père, Solange abdique et n’ose plus à partir. En ayant déjà subit ces sévices et en ayant déjà eu ce courage de dire non, comment peut-elle recommencer à vivre dans cet enfer. C’est à partir de ce moment-là qu’elle m’a un peu agacé. Solange nous dit qu’elle reste pour la tante de son mari, Emma, avec qui elle se prend de plus en plus d’affection. J’ai beaucoup aimé voir l’évolution de cette relation, depuis ses débuts très difficiles jusqu’à parvenir à une réelle intimité et amitié. Néanmoins, selon moi, Solange prend la tante Emma comme « excuse » pour se voiler la face et faire l’autruche. En revanche, entre la Solange du début du livre et la Solange de la fin, on ne peut que constater sa très nette évolution. La très jeune fille un peu timide et naïve a laissé place à une femme de la guerre, une femme aguerrie.

   Lili, la meilleure amie de Solange est le personnage féminin que j’ai préféré. Elle est libre, vit sa vie comme elle l’entend, va au bout de ses rêves et de ses ambitions mais reste toujours le coeur tourné vers Solange envers qui elle a toujours été sincère et loyale.

Points de vue/Critiques:

Que c’est bon d’avoir un livre qui traire des femmes comme sujets centraux de la première Guerre Mondiale! On se concentre sur leurs pensées, la gestion de leur quotidien loin de leurs maris, avec leurs enfants, maternité et devoirs sociaux et sur leurs actions. Que se soit Solange, Lili ou Clémence, chacune d’entre elle (sur)vivra à cette période à sa manière de part leur point de vue et/ou de leurs actions. Mais leur point commun sera cette amitié sans faille qui demeure et qui les rendra plus fortes pour traverser cette guerre. 
J’ai particulièrement aimé le fait que l’auteure traite du travail de ces femmes durant la guerre, travail qu’elles ont dû modifier, adapter ou changer en fonction de la situation. Travail dans une usine d’armement et de munition, journalisme… J’aurais tellement aimé que cet aspect doit développé dés le début du livre et surtout accentué!

Le format du livre rend l’histoire encore plus attrayante. En effet, le récit est raconté au présent, rendant de ce fait beaucoup de proximité entre le lecteur et les femmes de l’histoire. De plus, on alterne entre le récit à proprement parlé, les lettres écrites par les hommes envoyés au front et par leurs femmes qui y répondent et le journal intime de Solange. Ces récits épistolaires apportent beaucoup de véracité et sont autant de sources pour relater les évènements de la guerre en comprenant ce qui se passe alors dans la tête des femmes restées loin du front. 

En bref:         

            Un super livre pour mieux comprendre la condition féminine, l’esprit d’esprit et les actions des femmes restées loin du front mais placées au coeur de la guerre. Récit, lettre et journal intime se succèdent, rythmant ainsi ce livre aux histoires féministes fortes en émotions.

Autour du livre:      
  • Livre emprunté à la bibliothèque



7 commentaires:

  1. Ce livre est dans ma PAL ! Tu m'a donné envie de le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha génial, je suis contente!! Je me demande toujours si j'arrive à faire passer ce sentiment d'envie de lire le lire (surtout quand il m'a plut^^)!! ;)

      Supprimer
  2. Moi aussi j'avais adoré ! Et j'ai comme une envie de le relire !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ho merci, c'est super gentil, si en plus j'arrive à donne l'envie de relecture! ;)

      Supprimer
  3. J'ai lu Sang-De-Lune de l'auteur que j'ai adoré !! Je note celui-ci, je pense lire ses autres romans :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis que j'ai découvert cette auteure, je vois passer ses autres romans, et j'ai l'impression que son style est assez hétéroclite pour le coup, non...?

      Supprimer
  4. J'en garde un bon souvenir. Même si j'ai failli détester le personnage de Solange, j'ai beaucoup aimé les thèmes abordés et l'aspect historique du roman. De cette auteure, j'ai également apprécié Sang-de-lune.

    RépondreSupprimer