Mes derniers avis romans:

samedi 15 juillet 2017

Le passe-temps, tome 1: les joyaux de la couronne




Scénario: Carbone
Illustrations: Ariane Delrieu
Nationalité des auteurs: Française
Editions Jungle (21 Septembre 2016)
56 pages
ISBN-10: 2822215251
ISBN-13: 978-2822215251
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 14 Juillet 2017
Ma note: 14/20



Résumé/4ème de couverture:

            En se déguisant dans le grenier de leur grand-mère, Marie et Léo, font la découverte d’une fabuleuse psyché! En la manipulant, ils se retrouvent sans le vouloir transportés à travers le temps et l’espace. C’est alors qu’ils découvrent qu’ils sont en 1514 au château de Blois, la veille du mariage de Claude de Bretagne avec François d’Angoulême. Malheureusement, une pierre précieuse d’une très grande valeur vient d’y être dérobée… Claude de Bretagne ne peut se marier sans ce bijou, faisant partie de sa dot. Tout de suite les enfants sont soupçonnées du vol. Afin de se sortir de la situation, ils décident de tout faire pour venir en aide à la future reine et retrouver le fabuleux bijou… 

L’histoire:

            Le carnaval approche ! Marie et son petit frère Léo rendent visite à leur grand-mère, ancienne costumière de théâtre et couturière aux doigts de fée. Dans le grenier, au fond d'une vieille malle, ils trouvent leur bonheur : pour Léo un costume digne de la Renaissance et Marie une superbe robe de princesse. Il ne manque qu'un miroir pour s'admirer. Léo en trouve un sous un vieux drap. C'est un magnifique psyché, que le petit garçon examine avec attention... Sans le vouloir, il actionne un mécanisme qui leur ouvre un mystérieux passage dans l'espace et le temps ! Les enfants sont aspirés et transportés le 17 mai 1514, dans la chambre de Claude de Bretagne, la veille de son mariage avec François d'Angoulême. Et ils tombent à pic : le Côte-de-Bretagne, futur joyaux de la couronne, vient d'être dérobé ! Parviendront-ils à mettre la main sur la pierre à temps et trouver le chemin du retour ?

Mon avis:

            Contrairement à de nombreuses bandes-dessinées classées en jeunesse mais qui peuvent ravir petits et grands, celle-ci convient seulement à sa tranche d’âge ciblée. Les dessins sont plutôt bien faits et s’apprenne au style de Aurélie Neyret pour les carnets de Cerise donc leur côté jeunesse sont plus attendrissants, néanmoins c’est au niveau scénario que les plus grands peuvent y trouver un certain ennui. En effet, très peu de texte ponctue l’histoire et donc les bulles ce qui fait que l’histoire avance vite, très vite! On zappe les moments de doutes, de questionnements et de peur quelconque, on expédie les présentations et on va directement au coeur du sujet: retrouver le fameux bijoux dérobé! Donc même pour les enfants cibles d’une dizaine d’année, il manque un certain cadre pour l’histoire. 
En revanche, avec le recul, cette bande-dessinée est vraiment parfaite pour leur faire appréhender une petite partie de l’Histoire, en « rencontrant » les personnages historiques. D’autant plus qu’un petit fascicule présent en fin d’ouvrage éclaire un peu plus largement les faits et personnages historiques qui ont inspirés cette histoire. 

En bref:

            Une bande-dessinée aux agréables dessins mais qui génère une histoire qui évolue très très rapidement et avec peu de texte, s’adaptant donc parfaitement au très jeune public visé et qui a donc l’avantage et le mérite de remplir parfaitement son rôle de pédagogie sur l’Histoire. 

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire