Mes derniers avis romans:

samedi 15 juillet 2017

Les petites marées, tome 1: Mona



Scénario: Séverine Vidal
Illustrations: Mathieu Bertrand
Nationalité des auteurs: Française
Editions Les enfants rouges (21 Octobre 2014)
Collection Absinthe
60 pages
ISBN-10: 2354190654
ISBN-13: 978-2354190651
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 14 Juillet 2017
Ma note: 13/20



Résumé/4ème de couverture:

            L’été arrivait, m’apportant Mona sur un plateau, tout devenait si simple. Elle, j’avais le droit de l’aimer. Un secret bien propre.

L’histoire:

À l'occasion de l'enterrement de sa grand-mère Suzanne à laquelle elle était très attachée, Mona, 16 ans, revient à Saint-Malo. Plus jeune elle y a passé toutes ses vacances avec Gaël... Mona aime Gaël, elle rêve sa vie avec lui. Gaël est plus désinvolte, il papillonne, mais cache au fond de lui d'autres sentiments. Ce premier amour qui a mal fini a laissé Mona dans une grande souffrance. Après des mois sans nouvelles, ils se revoient. L'été de ses 16 ans, Mona va découvrir et accepter l'homosexualité de Gaël, soutenir son père, trier les affaires de Suzanne, se souvenir, grandir.

Mon avis:

Même si les quelques phrases en 4ème de couverture sont très brèves et assez vagues, je présentais une histoire prenante et touchante avec cette petite bande-dessinée, par son texte épurée en le feuilletant et par ses dessins monochromes évoquant une certaine tristesse. Et effectivement, cette dernière émotion est largement présente dans cette histoire, ou plutôt une certaine mélancolie. Dés le début, Mona retourne sur ses terres natales pour un enterrement mais on ne sait pas de quel membre de sa famille il s’agit. On émet des suppositions qui une à une tomberont à l’eau puisque l’on découvre Mona au fur et à mesure avec les différents membres de sa famille. J’ai assez aimé cette sorte de devinette. 
Puis lorsque l’on découvre quel membre est enterré, l’histoire prend une autre tournure que je n’avais absolument pas vu venir. En effet, on découvre alors des extraits de journal intime mais encore une fois, pensant qu’il s’agit des pensées de Mona, on est vite dérouté et emmené sur une autre piste. Et une fois que l’histoire prend cette nouvelle tournure, ça finit un peu comme un cheveu sur la soupe. 
Au final, je n’ai pas compris le but, la finalité de cette petite histoire… 

En bref:

            Les petites marées nous offre un texte court et intimiste où eux histoires se retrouvent en une seule dans lesquelles on retrouve les thème de la vie, de la mort, du temps qui passe, des rêves et des espoirs, mais qui n’ont pas réussi à complètement m’atteindre. 

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire