Mes derniers avis romans:

mercredi 23 août 2017

Les petites reines (Clémentine Beauvais)




Nationalité de l’auteur: Française
Editions Sarbacane (1er Avril 2015)
Collection Exprim'
270 pages
ISBN-10: 2848657685
ISBN-13: 978-2848657684
Genre: Jeunesse
Lu le: 16 Août 2017
Ma note: 17/20





Résumé/4ème de couverture:

On les a élues « Boudins de l'année » sur Facebook. Mais Mireille Laplanche et ses «boudinettes». Hakima et Astrid, n'ont pas l'intention de se lamenter sur leur sort ! Elles ont des mollets, des vélos, et elles comptent bien rallier Bourg-en-Bresse à Paris... ... pour s'incruster à l'Elysée ! Place aux Petites Reines !!!

L’histoire:

            À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!! Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. En vie, vraiment.

Mon avis…:

…Général:

            Quel bonheur ce livre! Lu au soleil, d’une traite! De l’action, du bonheur, de l’humour, du rêve, de la détermination et bien sûr derrière tout cela, l’histoire n’est pas totalement innocente puisqu'elle dénonce parfaitement de façon douce sans pointer du doigt et surtout avec beaucoup d’humour, la pression sociale engendrée par les critères physiques de « normalité » et le fait que les enfants sont parfois vraiment cruels entre eux… 

J’ai connu Clémentine Beauvais avec « Songe à la douceur » qui a été un véritable coup de coeur. Dans un tout autre style, dans un tout autre univers, l’auteure confirme son talent avec « les petites reines » et surtout sa plume toujours teintée de dynamisme et d’humour piquant. Il me tarde de découvrir ses autres titres!

… Sur les personnages:

Mireille, Astrid et Hakima, nos trois petits adorables boudins, sont vraiment de sympathiques personnages. Elles ont des âges différents, des éducations et des cultures différentes mais l’auteure arrive à les faire réunir très naturellement pour qu’elles deviennent amies et complices de leur « malheur », devenant ainsi beaucoup plus fortes à trois que seules. J’ai beaucoup aimé leur complémentarité, la faiblesse d’une sera comblée grâce à la présence d’une autre. Elles se soutiendront coûte que coûte que se soit dans les épreuves de leur périple comme lors de problèmes plus personnels. Au fur et à mesure de leur objectif, on voit leur association se transformer peu à peu en une vraie amitié et j’ai aimé que cette dernière ne soit pas déjà trop facilement acquise dés le début. Surtout quand on sait que l’on est en présence de jeunes adolescentes, l’amitié va et vient rapidement...

Points de vue/Critiques:

Le point clé de ce livre, et ce ne sera pas une surprise en voyant la couverture remplie de petits boudins roses et en parlant de « boudins de l’année », c’est indéniablement l’humour!!!
Quand on nomme trois jeunes filles « boudins » grâce à un concours élisant les Boudins d’or, d’argent et de bronze, avec notamment une (Mireille, la Boudin d'argent) qui prend tout cela avec réjouissance, en tant que lecteur on pourrait se retrouver mal à l’aise de cette situation et « rire » difficilement de ce début d’histoire. Mais Clémentine Beauvais amène sa plume légère, bourrée d’humour, grâce à laquelle tous les sujets peuvent passer!
Et c’est par le biais du personnage de Mireille que presque tout l’humour est présent! Elle n’est QUE Boudin d’argent cette année? Et si on allait rencontrer celle qui a ravi la première place du podium? Et si pour arriver au but final qu’est Paris, on y aller en vélo? en vendant des boudins? Ahurissant, entraînant et drôle, c’est efficace! Ou comment bien manier l’humour pour nous faire passer de beaux messages. Car avec ses jeux de mots, cette plume vive et pleine de peps, Clémentine Beauvais fournit un savant mélange qui apporte une lecture très dynamique et rythmée.

Mais à l’intérieur de cette enveloppe légère et drôle, on retrouve beaucoup de maux cachés, dans chacune des trois jeunes filles et qui sera au final la base de leur périple jusqu’à Paris, chacune y ayant un objectif. Même pour Mireille qui dégage beaucoup de cran, d’euphorie et de légèreté, on devine très rapidement en elle une faille qu’elle cherche par tous les moyens de cacher… 
A travers cette histoire de petits boudins, l’auteure dénonce bien évidemment les railleries, l'humiliation et la cruauté des ados face à ceux qui ne rentrerait pas dans le moule « normal ». Et même si Clémentine Beauvais en fait son sujet principal, l’obésité des protagonistes est annoncée et dite mais elle n’est pas appuyée: pas de descriptions de leurs corps, de leurs vêtements, de leur gêne ni même d’éloge sur le fait qu’une telle épopée en vélo leur fera sûrement perdre des kilos. 

En bref:         


            Harcèlement scolaire, réseaux sociaux et surtout méchanceté des adolescents face à l’obésité sont autant de sujets sérieux traités dans ce livre en toile de fond. Mais Clémentine Beauvais nous livre ici ces douloureux sujets dans une enveloppe bourrée d’humour avec des personnages hauts en couleur et attachants qui se retrouvent entraînés dans un périple cycliste où la détermination, le courage, la beauté, l’action et les motivations personnelles sont présents dans leurs bagages.

2 commentaires:

  1. Je rêve de lire les romans de Clémentine Beauvais, en particulier celui-ci, le thème me parle beaucoup. J'espère le lire un de ces jours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Clémentine Beauvais a une plume teintée d'humour très caractéristique que l'on retrouve en plus sur des sujets totalement variés! Il me tarde de continuer à la découvrir!

      Supprimer