Mes derniers avis romans:

mardi 8 août 2017

Sans un mot (Harlan Coben)



Titre original: Hold Thight
Traduction: Roxane Azimi
Nationalité de l’auteur: Américaine
Editions Pocket (4 Mars 2010)
numéro 14254
Collection Thriller
472 pages
ISBN-13: 978-2266198691
Genre: Policier
Lu le: 3 Août 2017
Ma note: 15/20



Résumé/4ème de couverture:

            Jusqu'à quel point connaît-on vraiment son enfant ? Mike et Tia ne cessent de se poser la question : leur fils Adam, seize ans, a changé. Réfugié dans sa chambre, il ne quitte plus son ordinateur. Malgré leurs réticences, Mike et Tia se décident à installer un logiciel de contrôle. Un jour, un e-mail inquiétant. Et Adam disparaît. Sans un mot... C'est alors que tout bascule. Sur un rythme d'enfer, Harlan Coben nous entraîne dans un thriller plus électrisant que jamais. Pièges du web, délinquance virtuelle, tueur psychopathe, le maître de nos nuits blanches se joue de nos angoisses avec une délectation machiavélique.


Mon avis…:

… Général:

Une thématique différente, de nombreux personnages qui finissent par se recouper durant ou à la fin de l’intrigue et un suspense qui monte crescendo ? Encore un bon moment passé grâce à Harlan Coben qui donne à la fin, à la fois la sensation d’être content de connaitre le dénouement tant attendu après tout ce suspense mais aussi l’amère sensation que c’est déjà fini… !

… Sur les personnages:

De très nombreux personnages sont présents dans ce livre et je dirais même des familles entières (père, mère, enfants) ayant chacune leurs amis, leurs voisins etc… On se doute bien évidemment qu’ils auront tous plus ou moins un lien entre eux, mais jusqu’à ces dévoilements progressifs, il faut tout de même être assez concentré et posé pour bien se mettre en tête tous ces personnages. Et quand on sait qu’avec Harlan Coben, tous les personnages ont leur importance, tout comme le moindre petit détail (qui nous semble insignifiant), il faut bien tout retenir !

Points de vue/Critiques:

Harlan Coben aborde cette fois-ci la thématique de la famille. Plusieurs sont au centre de l’intrigue et différentes facettes de la famille son abordées : la relation parents-enfant, comment concilier la vie privée de ses enfants tout en faisant en sorte de les protéger, jusqu’où irait-on pour protéger son enfant ou tout autre membre de sa famille, quelle importance ont-ils réellement… ? Tout ces différents aspects sont en plus traités suivants différentes visions, que se soit à travers le regard des parents, des enfants, d’un instituteur, d’un oncle, d’un ami ou d’un médecin.
Autant dire donc que ce thème de « Famille » est traité avec brio dans toute sa gamme, nous plongeant avec bonheur dans un faux huit-clos haletant.

Difficiles d’émettre des hypothèses quant à la résolution ou aux relations qui lient les personnages, tant nous sommes pris dans cet embroglio de faits et de personnes. Certaines découvertes s’avèrent donc très surprenantes, flippantes (notamment avec la jeune sœur d’Adam qui m’a fait très peur), alors que d’autres auraient peut-être pu être devinés sans ce rythme effréné.

En bref:

Un polar très bien construit, haletant et entraînant, riche en rebondissements qui nous entraine sur les pentes de la Famille dans toute sa globalité, en utilisant une foule de personnages qui seront tous liés les uns aux autres à un moment ou un autre.      

Autour du livre:

2 commentaires:

  1. C'est un des rares Harlan Coben que j'ai lu... Je me souviens l'avoir bien aimé aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en ai encore beaucoup dans ma PAL, mais parmi les cinq autres que j'ai lu je te conseille "Ne le dis à personne" qui est top (le premier que j'ai lu et qui m'a mis une claque) et "Dans les bois".

      Supprimer