Mes derniers avis romans:

lundi 16 octobre 2017

Ces rêves qu'ont piétine (Sébastien Spitzer)






Nationalité de l’auteur: Française
Editions de l’Observatoire (23 Août 2017)
308 pages
ISBN-13: 979-1032900710
Genre: Contemporain
Lu le: 11 Octobre 2017
Ma note: 10/20





Résumé/4ème de couverture:

Sous les bombardements, dans Berlin assiégé, la femme la plus puissante du IIIe Reich se terre avec ses six enfants dans le dernier refuge des dignitaires de l'Allemagne nazie. L'ambitieuse s'est hissée jusqu'aux plus hautes marches du pouvoir sans jamais se retourner sur ceux qu'elle a sacrifiés. Aux dernières heures du funeste régime, Magda s'enfonce dans l'abîme, avec ses secrets.

Au même moment, des centaines de femmes et d'hommes avancent sur un chemin poussiéreux, s'accrochant à ce qu'il leur reste de vie. Parmi ces survivants de l'enfer des camps, marche une enfant frêle et silencieuse. Ava est la dépositaire d'une tragique mémoire : dans un rouleau de cuir, elle tient cachées les lettres d'un père. Richard Friedländer, raflé parmi les premiers juifs, fut condamné par la folie d'un homme et le silence d'une femme : sa fille.

Elle aurait pu le sauver.

Elle s'appelle Magda Goebbels.

Mon avis:

            C’est reparti pour les Matchs de la Rentrée Littéraire #MRL17 chez PriceMinister. J’ai eu, une nouvelle fois, le plaisir d’être sélectionnée, et cette fois-ci encore avec le titre que j’ai choisi en premier! L’année dernière, j’avais découvert Kimberley McCreight pour son deuxième livre « Là où elle repose » et que j’avais beaucoup aimé (depuis son premier livre « Amélia » est arrivé dans ma PAL). Cette année, c’est le premier roman de Sébastien Spitzer qui avait retenu mon attention durant cette rentrée littéraire au vue du résumé et des nombreux plébiscites!!! Néanmoins, mon ressenti pour ce live est diamétralement à l’opposé de mon avis sur « Là où elle repose » et des avis de la plupart de personnes sur ce livre. En effet, je n’ai pas du tout aimé ce livre, que j’aurais abandonné sans ce partenariat et sans Héléne avec qui j’ai fait une lecture commune dessus, car je n’ai absolument rien compris!!

Points de vue/Critiques:

L’écriture et la plume de Sébastien Spitzer sont très particulières ce qui donne une lecture qui est tout sauf fluide. J’ai eu l’impression que l’auteur voulait à tout prix rendre son texte poétique, élogieux et soutenu, mais sans le faire de manière naturelle. L’auteur utilise ainsi par exemple, régulièrement des mots passés d’âge que le plupart des personnes ne connait pas et qu’on ne comprend pas. J’ai ressenti le fait qu’il a beaucoup réfléchi à sa manière d’écrire afin de lui donner volontairement une connotation « petit doigt levé ». On se retrouve ainsi avec des phrases qui se veulent très profondes mais auxquelles on ne comprend rien telle que: « une zoologie de caverne les heures de rien de Magda également comme le plomb ». Sérieux? Une zoologie de caverne? Avant de vouloir faire le fanfaron avec les mots français encore faut-il savoir ce qu’ils veulent dire!! 
De plus, l’auteur utilise souvent des phrases ultra courtes constituées de 1 ou 2 mots er cela pour avoir beaucoup de descriptions. Autant, cela ne me dérange pas dans les thrillers afin d’insuffler une note angoissante, autant là, ça hache la lecture et ça sert à rien!
Bref, pour moi l’auteur a voulu faire de la surenchère dans son écriture, a voulu trop en faire et je n’y ai pas adhéré.

Cette écriture singulière se prolonge alors dans les personnages et dans l’histoire où je n’ai pas tout compris. Pour les personnages, nous alternons entre Ava avec sa mère et Magda. Mais quelque soit l’époque et le personnage, je me suis longtemps demandé qui ils étaient et dans quel camp ils se plaçaient… Sans compter que j’essayais et espérais le plus rapidement possible savoir quel était le lien entre les deux, jusqu’au moment où je referme le livre sans avoir eu véritablement de lien hormis les lettres transportées et écrites par ce père Juif pour sa fille qui l’a délaissé… Ces lettres sont la seule véritable pépite de ce roman pour moi et se sont les seuls moments où j’ai lu attentivement, le reste ayant été lu en diagonale.
Lorsque j’ai terminé ce livre, je me suis dit que je n’avais rien compris à l’histoire notamment le lien entre les personnages et à propos de Magda que je n’ai jamais pu cerner et comprendre!

En bref:         

            Je sais que mon avis ne reflète absolument pas l’engouement et les avis unanimes pour ce livre et je ne vous direz pas de ne pas le lire, au contraire! Néanmoins, pour moi l’écriture et la plume de l’auteur trop particulières et trop originales m’ont donné le sentiment d’une surenchère mensongère et agaçante, et ont fait que je n’ai absolument rien compris en ce qui concerne l’histoire et les personnages. Je passe mon tour sur ce livre… 

Autour du livre:      
  • Lu dans le cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire #MRL17 et en lecture commune avec Hélène. 



2 commentaires:

  1. Heureusement que les livres ne plaisent pas tous, ce serait tellement...ennuyeux ! Moi, je trouve ton avis très intéressant parce qu'il diffère du mien et de la plupart de ceux que j'aie pu lire ici ou là. ;) Personnellement, j'ai été séduite, cette histoire a su me toucher, j'ai beaucoup aimé. Mais je comprends que tu sois restée hermétique au style de l'auteur : il est particulier, en effet.
    Au début, j'ai cru d'ailleurs que je n'aimerais pas cette lecture. Le propos m'a mise assez mal à l'aise et le ressenti de départ n'était pas très positif. Au final, il l'a été et tant mieux. ;)
    J'espère que ta prochaine lecture sera meilleure. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Oui c'est aussi très intéressant de voir des avis contraires au sien, j'aime aussi cela car je trouve que cela éveille notre sens critique et permet d'ouvrir les yeux, de voir des choses auxquelles on a pas forcément prêté. Je sais que mon avis ne reflète pas les bons avis généraux sur ce livre et c'est aussi la raison pour laquelle je conseillerais ce livre, même si ça ne l'a pas fait avec moi! ;)

      Supprimer