Mes derniers avis romans:

jeudi 19 octobre 2017

Kiki de Montparnasse




Scénario: José-Luis Bocquet
Illustrations: Catel Muller
Nationalité des auteurs: Française
Editions Casterman (7 Septembre 2016)
Collection Ecritures
413 pages
ISBN-10: 2203119616
ISBN-13: 978-2203119611
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 10 Octobre 2017
Ma note: 15/20


L’histoire:

            Compagne et modèle de Man Ray, elle fut l’amie de nombreux artistes, de Cocteau à Modigliani et de Foujita à Picasso. Le fabuleux destin d’Alice Prin, alias Kiki de Montparnasse, est retracé dans cet album qui s’est vu décerner le Prix Essentiel Fnac-SNCF en 2008. Avec ce portrait d’une femme éprise de liberté, Catel et Bocquet entraînent le lecteur au coeur du Paris d’entre-deux-guerres, qui vit éclore une génération exceptionnelle de créateurs.

Mon avis:

            Je ne connaissais pas du tout Kiki de Montparnasse, mais après le coup de coeur de ses mêmes auteurs avec Joséphine Baker, je ne pouvais m’attendre à une très bonne et belle biographie et ce fut le cas. 



On fait donc la connaissance d’une petite fille assez pauvre, pas vraiment jolie et qui n’a pas de réel talent. Mais la petite Alice Prin va passer outre ses bagages et va très vite se faire un nom grâce à son culot et à sa gouaille. Elle devient alors modèle nu, danseuse, actrice et chanteuse, le tout sous le nom de Kiki. Elle ne fait ainsi rien comme tout le monde: elle chante, boit, rit fort, fait du bruit, fait ce qu’elle veut et elle ne se laisse jamais marcher sur les pieds.
J’ai beaucoup aimé sa personnalité libre pensante et téméraire. Par bien des points, elle ressemble à Joséphine Baker, ayant en plus, toutes deux vécu durant la même période, je suis même étonnée que l’on se retrouve pas les vies de ces deux femmes se recoupaient. En revanche, alors que Joséphine est assez naïve, Kiki elle, est assez frivole er va voir sa carrière décliné de façon vertigineuse jusqu’à tomber dans l’indifférence et dans l’oubli. 




Kiki de Montparnasse c’est aussi le portrait d’une époque, celle de l’entre-deux guerres, dans la capitale. Ces années folles vont s'avérer être l’une des périodes les plus fertiles pour la vie culturelle parisienne : le mouvement dada, les surréalistes, l’Art Nouveau, le jazz, l’Ecole de Paris … A travers les rencontres de Kiki, on entre dans l’intimité des grands artistes de l’époque.


En bref:

            Encore une super biographie sous forme de bande-dessinée ultra bien documentée signé Catel & Bocquet. Cette fois-ci nous découvrons Kiki de Montparnasse, petite  fille partie de rien et devenue rapidement une icône des années 20 en avance sur son temps, insouciante et loufoque, mais qui en brûlant la vie par les deux bouts, verra une chute et une fin douloureuse.

Autour du livre:

  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire