Mes derniers avis romans:



dimanche 19 novembre 2017

À l'ombre du convoi, tome 1 & 2



À L’OMBRE DU CONVOI, TOME 1: LE POIDS DU PASSÉ

Scénario: Kid Toussaint
Illustrations: José Maria Beroy
Nationalité des auteurs: Française
Editions Casterman (21 Janvier 2012)
48 pages
ISBN-10: 2203040653
ISBN-13: 978-2203040656
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 13 Novembre 2017
Ma note: 16/20





À L’OMBRE DU CONVOI, TOME 2: L’ESPOIR D’UN LENDEMAN

Scénario: Kid Toussaint
Illustrations: José Maria Beroy
Nationalité des auteurs: Française
Editions Casterman (22 Mars 2013)
48 pages
ISBN-10: 2203040947
ISBN-13: 978-2203040946
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 15 Novembre 2017
Ma note: 16/20


L’histoire:

            Belgique, nuit du 12 au 13 novembre 1943, quelque part entre Malines et Louvain. 
Un convoi de wagons plombés s’est immobilisé sur la voie ferrée. Il vient de quitter Bruxelles, direction Auschwitz. À son bord, parmi des milliers d’autres, une jeune femme, Olya Van Horn, juive allemande jusqu’alors réfugiée en Belgique. Elle se remémore la longue suite d’événements tragiques qui, depuis sa ville natale d’Hambourg dix ans auparavant, l’a finalement conduite dans ce sinistre convoi…

Mon avis:

            « A l’ombre du convoi » est un dyptique de bande-dessinée qui s’inspire d’un fait réel très précis de la Seconde Guerre Mondiale: l’action héroïque de trois jeunes hommes qui ont libérés 231 personnes d’un convoi en partance pour les camps de concentrations durant la nuit du 19 Avril 1943.
Pour en arriver là, dans le premier tome, nous faisons la connaissance de Olya, jeune femme juive qui s’est réfugiée en Belgique avec son petit frère. Un travail, un petit ami, Olya semble mener une vie la plus normale possible selon les circonstances jusqu’au jour où elle est dénoncée et envoyée en camp de concentration. Alors que dans le premier tome nous prenons connaissance des circonstances et des personnages qui s’entrecroisent et où de multiples questions se posent, le deuxième tome qui se focalise sur Théo, le petit ami d’Oya, permet de cimenter le tout. Non seulement, tous les liens s’établissent mais en plus, il nous offre une belle histoire au milieu du chaos historique et de cette fin tragique à l’image des circonstances de l’époque.

Dans le premier tome, les flash-backs et les souvenirs sont nombreux et nous font voyager à différentes dates avec différents personnages. Mais le fait que tous ces personnages soient liés d’une manière ou d’une autre avec certaines coïncidences qui les relient, nous permet de les replacer dans le temps.
Au milieu de l’histoire, et en particulier dans le deuxième tome, les auteurs ont entrecoupé le scénario de pages historiques, relatant les faits politiques du moment. Ces petites incartades pédagogiques permettent au lecteur de bien savoir ce qu’il s’est passé de manière diplomatique pour arriver à ces atrocités historiques. 

En bref:

            Un dyptique court mais intense qui se focalise sur un évènement réel et héroïque de la Seconde Guerre Mondiale. Le scénario ne s’étend pas sur quantité de choses et de personnages, donnant ainsi une réelle intensité et des émotions fortes du début jusqu’à la toute fin. Un très bel hommage pour ces héros à l’action précise mais tellement grandiose!

Autour du livre:

  • Livre emprunté à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire