Mes derniers avis romans:



mardi 7 novembre 2017

Dieu est un pote à moi (Cyril Massarotto)





Nationalité de l’auteur: Française
Editions France Loisirs
Collection Molécules
250 pages
ISBN-10: 2298063982
ISBN-13: 978-2298063981
Genre: Contemporain
Lu le: 29 Octobre 2017
Ma note: 15/20




Résumé/4ème de couverture:

L'un a une barbe de quelques jours, l'autre de millions d'années. L'un vit sur terre, l'autre dans les nuages. L'un est vendeur dans un sex shop, l'autre a un métier qui réclame le don d'ubiquité. L'un n'a pas beaucoup d'amis, l'autre aimerait parfois se faire oublier d'eux...Vous ne voyez toujours pas de qui il s'agit? Et si Dieu avait décidé de faire de vous son meilleur ami?

Mon avis:

            Après avoir découvert en chair et en os l’auteur (et sa bienveillance et sa gentillesse) au Salon du Livre de Paris et littéralement parlant avec son dernier opus sorti en début d’année « Quelqu’un à qui parler » dont la fraîcheur et la simplicité m’avait beaucoup plus, je m’était promis de continuer de découvre l’univers de Cyril Massarotto en lisant ses précédents succés, donc le plus connu « Dieu est un pote à moi ». 
Ce livre m’a donné la même impression: une lecture très rapide pour une histoire simple et fraîche, avec toujours cette petite pointe de mysticisme et de morale bienveillante.

Points de vue/Critiques:

            Côté hors du commun/paranormal/fantastique, on met tout de suite les pieds dans le plat, puisque l’histoire commencer par la rencontre du personnage principal avec Dieu en personne. Tout comme pour « Quelqu’un à qui parler » dans lequel le personnage se retrouver à se parler à lui-même mais enfant via un téléphone, j’ai beaucoup aimé « l’exploitation « de ce côté mystique. En effet, cela n’est pas l’histoire en elle-même mais plutôt sa base. Ainsi, l’auteur et même nous en tant que lecteur, on ne cherche pas à savoir pourquoi et comment de tels phénomènes peuvent se réaliser. L’histoire n’est pas là, on passe au-dessus de ça. L’essentiel est que cet évènement hors du commun va venir chambouler la vie du personnage et lui permettre de grandir en voyant certaines facettes de sa vie et de sa personnalité en face. 
Et puis, même la religion n’est absolument pas le sujet de l’histoire. D’autres sujets en sont le centre comme la vie, la mort, la famille, le destin. On passe ainsi par plein d’états d’âme: de la tristesse, de la souffrance (très dur quand Dieu raconte toute la souffrance des Hommes), de la joie et de la rigolade.

Cyril Massarotto a une plume tellement réelle et fluide que les pages défilent à une vitesse folle. Et l’histoire ici, s’y prête d’autant plus, puisque chaque chapitre est consacré à une année de la vie du narrateur, en faisant parfois des bonds plus ou moins grands dans le temps. On fait ainsi la connaissance d’un jeune étudiant en début de livre pour arriver à la maturité d’un grand-père accompli. Un livre lu, une vie de vécu!

En bref:         

            Un agréable moment de lecture qui passe très vite, même si on suit toute la vie du narrateur, dans laquelle on retrouve Dieu en personne mais la religion et cet élément mystique ne sont pas au centre de l’histoire. Celle-ci sur concentre sur la Vie en elle-même et nous offre des émotions allant de la peine au rire!

Autour du livre:

  • prix Méditerranée des lycéens en 2009
  • Tome 2: Le petit mensonge de Dieu
  • Du même auteur:
    • Quelqu’un à qui parler (<— chronique à retrouver ici)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire