Mes derniers avis romans:



mardi 2 janvier 2018

Reine d'Égypte, tome 1



Scénario et Illustrations: Chie Inudoh
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Titre original: Aoi Horus no Hitomi - Dansou no Joou no Monogatari, book 1
Traduction: Fédoua Lamodière
Editions Ki-oon (9 Mars 2017)
Collection Kizuna
189 pages
ISBN-13:  979-1032700679
Genre: Manga
Lu le: 20 Décembre 2017
Ma note: 17/20


Résumé/4ème de couverture :

C'est le début d'une nouvelle ère dans l'Égypte des Pharaons : le mariage de la jeune Hatchepsout et de son demi-frère Séthi fait de ce dernier l'héritier légitime du trône, sous le nom de Thoutmôsis II. Représentants des dieux sur terre, ils resplendissent sous leurs parures, et forment à première vue un couple parfait. Mais sous ses airs d'épouse idéale, Hatchepsout cache une colère profonde... Elle ne veut pas être simple reine, mais plutôt devenir pharaon elle-même, comme son guerrier de père ! Enfant, elle n'a cessé d'humilier Séthi au combat à l'épée, et elle est imbattable au tir à l'arc. Pourquoi ne serait-elle pas digne d'accéder au rang suprême, juste parce qu'elle est née femme ? 
Pour Hatchepsout, c'est le début d'un combat pour s'affranchir des conventions ancestrales d'une des plus grandes civilisations du monde ! 

Mon avis:

            Lorsque l’on aime l’histoire de l’Egypte, on ne peut que se régaler avec ce manga! Je me demande même pourquoi je n’y ai pas prêté attention bien avant cela! Que se soit l’histoire, les informations historiques, les personnages ou les dessins, tout n’est que ravissement!!

Points de vue - Critiques:

Dans ce premier opus, l’auteur manie parfaitement le mélange équilibré entre Histoire et fiction. En effet, les personnages d’Hatchepsout et Séthi ayant réellement existé, il est très plaisant d’essayer d’imaginer ce qu’a été leur vie. Le récit alterne donc entre passé et présent, dévoilant respectivement l’enfance et les relations de Hatchepsout avec son futur époux. Les personnages et leur contexte sont très attachants et le fait que l’histoire soit fortement basée sur une solide documentation insuffle une solide cohérence très appréciable. 

Le personnage d’Hatchepsout est vraiment un coup de coeur. Son caractère est extrêmement bien développé: elle parle peu, mais judicieusement et toutes ses pensées et ses émotions passent par les dessins. Elle est dotée d’un fort charisme, d’intelligence et d’une volonté sans faille. Elle attache donc rapidement notre sympathie et il nous tarde de la retrouver pour savoir ce qu’elle manigance in fine concernant son époux et son hypothétique règne. 

Les dessins confèrent beaucoup de détails concernant les parures, les vêtements, le maquillage et les bijoux, hautement symboliques de cette période historique. Concernant les personnages en eux-mêmes, le graphisme joue sur la rondeur du trait. Même si parfois les personnages sont représentés selon une plastique parfaite approchant de très prés la caricature, ce choix apporte une touche de dérision dans cet univers historique qui pourrait vite devenir plombant. 

En bref:

            En se basant sur de réels faits historique de l’Egypte Antique, l’auteur nous offre un splendide premier tome dans lequel tout est de qualité. L’histoire mêlant réalité et fiction fonctionne à merveille, surtout avec un personnage principal féminin très attachant, intelligent et déterminé, qui nous promet sans aucun doute de merveilleuses surprises à venir.

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire