Mes derniers avis romans:



dimanche 15 avril 2018

Perfect World, tome 1 & 2


PERFECT WORLD, TOME 1

Titre original: Perfect World, book 1
TraductionChiharu Chûjo
Scénario et Illustrations: Rie Aruga
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Akata (13 Octobre 2016)
167 pages
ISBN-10: 2369741481
ISBN-13: 978-2369741480
Genre: Manga
Lu le: 7 Avril 2018
Ma note: 17/20



Résumé/4ème de couverture:

            Tsugumi Kawana est une jeune femme de 26 ans qui travaille dans une boîte de design d’intérieur. Lors d’une soirée d’un client tenant une boîte d’architecte, elle va tomber nez à nez avec son premier amour et confident quand elle était au lycée : Ayukawa. La jeune fille semble très vite retomber sous son charme. Mais lorsque ce dernier décide de partir, elle va alors se rendre compte que quelque chose a changé. En effet, Ayukawa est en fauteuil roulant à présent.



PERFECT WORLD, TOME 2

Titre original: Perfect World, book 2
Traduction: Chiharu Chûjo
Scénario et Illustrations: Rie Aruga
Nationalité de l’auteur: Japonaise
Editions Akata (8 Décembre 2016)
167 pages
ISBN-10: 236974149X
ISBN-13: 978-2369741497
Genre: Manga
Lu le: 7 Avril 2018
Ma note: 16/20


Résumé/4ème de couverture:

Tsugumi et Ayukawa ont décidé de se mettre en couple ! Mais les deux jeunes adultes, devant mener de front vie professionnelle et vie privée, ne se doutent pas encore des obstacles qui vont se dresser devant eux. À commencer par leurs proches, qui n'acceptent pas tous la situation… Leur amour naissant pourra-t-il survivre à toutes ses épreuves ?

Mon avis:

Les histoires qui mettent en scène des handicaps quelqu’ils soient sont plutôt assez rares et il est vrai que cela n’est pas toujours évident. Les Japonais traitent régulièrement de sujets difficiles, encore plus de nos jours, et ils le font généralement bien. Dans le scénario de « Perfect World » il est question de handicap physique et plus particulièrement de paraplégie, auquel se mêle une histoire d’amour. Et qu’il soit question du handicap propre ou de l’histoire d’amour entre Tsugumi et Ayukawa, tout est bien dirigé vers la tendresse et l’émotion, le tout savamment dosé, sans tomber dans le trop ou le pas assez. 
L’auteure décrit avec précision comment Ayukawa vit son handicap au quotidien, ce qui en a résulté comme décision personnelle et ce que cela engendre pour les autres qui l’entoure. On découvre ainsi un jeune homme calme, posé mais avec un mental impressionnant. De l’autre côté, les ressentis de Tsugumi en voyant son amour de lycée sur une chaise roulante sont aussi très bien décrits, et peut-être même plus approfondis. Ainsi, l’un et l’autre se rapprochant avec leurs sentiments retrouvés, il est très intéressant d’observer l’évolution des deux personnages en rapport avec cette situation.
Lorsque chacun assume et ose ses sentiments, le couple se forme mais très vite il va falloir apprendre à gérer le handicap au quotidien lorsque l’on est deux. Pour Ayukawa, il a eu des années pour s’adapter à sa condition et se mettre en couple avec Tsugumi qui est ignorante de son mode de vie et qui doit apprendre et faire face à beaucoup de choses, peut s’avérer délicat pour chacun d’entre eux.

Concernant les dessins, on se trouve sur quelque chose d’assez simples, peu de traits et de détails sont présents. Même si cela peut s’avérer décevant au premier abord, cette simplicité de crayonnage permet peut-être de mieux faire ressortir les situations et les émotions, sans alourdir l’ambiance et le ton. 

En bref:

            Une très jolie entame de saga dans laquelle on parle principalement de handicap physique qui est présent au moment où les deux personnages principaux se rencontrent et voient leurs sentiments amoureux prendre naissance, et qui est abordé dans la gestion au quotidien dans un couple amoureux. Les dessins sont faits de traits simples mais cette absence de détails permet de mettre l’accent sur les émotions des personnages qui sont plutôt bien véhiculées. 

Autour du livre:

  • Livres empruntés à la bibliothèque

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire