Mes derniers avis romans:

samedi 22 octobre 2016

ASPIC: Détectives de l'étrange, tome 3: Deux Ch'tis Indiens




Scénario: Thierry Gloris
Illustrations: Jacques Lamontagne
Nationalité des auteurs: Française et Canadienne
Editions Soleil Productions (21 Août 2013)
Collection Quadrants
49 pages
ISBN-10: 2302030656
ISBN-13: 978-2302030657
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 17 Octobre 2016
Ma note: 18/20




Résumé/4ème de couverture:

Pour leur première affaire en tant que détectives professionnels de la toute jeune Agence Aspic, Hugo Beyle et Flora Vernet n’ont rien trouvé d’autre qu’enquêter sur la disparition… d’un spectre. Un premier dossier pas facile, mais les temps sont durs. Le client Ours-espiègle, un Indien attaché au cirque de Lille, a signalé la récente disparition de son frère jumeau, mort il y a plusieurs années, mais avec qui il entretenait de solides relations extralucides. Préférant la difficulté à l’inaction ou la ruine, Flora et Hugo concluent leur premier contrat. Mais où diable se cache un fantôme quand il ne donne plus de nouvelle…? Comment débusquer un ectoplasme qui fait le mort ?!

L’histoire:

            Alors que de leurs côtés, Dupin et Nimber enquêtent sur une suite de meurtres pour le moins bizarres, le tout nouveau duo d’enquêteurs de l’étrange formé de Flora et d’Hugo est sur sa première enquête! Au beau milieu d’un cirque, composé d’une ribambelle de « créatures » hors du commun, ils vont partir à la recherche de l’esprit fugueur d’un Indien.

Mon avis:

            Par son côté enquête mêlant phénomènes paranormaux et porté par des personnages charismatiques et drôles, cette série des Détectives de l’étrange m’a tout de suite plu. Et avec ce troisième tome, on monte vraiment crescendo dans le plaisir pris à lire ces péripéties. J’ai vraiment adoré l’histoire de ce tome et tout le décor planté autour. J’en redemande et j’espère que le dernier sera à la même hauteur voire plus!

Points de vue - Critiques:

Deux ch’tis Indiens est l’occasion de retrouver Flora, la jeune polytechnicienne médium, un brin coincée, et Hugo, éternel gamin des rues, un rien libidineux. Quel beau duo qui matche et fonctionne tellement bien! Ces deux protagonistes sont complémentaires et surtout extrêmement comiques!

Pour l’histoire, le cadre du cirque est un fabuleux décor du début à la fin: les nombreuses attractions et surtout tous les personnages « créatures » hors du commun qui était alors exhibées (la grosse femme, le loup-garou, le géant et le nain, le bossu, la femme à barbe…). L’enquête de Flora et d’Hugo est bien construite tout comme celle de Dupin et Nimber qui vient ponctuer le tome. Car une fois refermé, ce nouveau volet d’Aspic détectives de l’étrange s’avère riche sans être touffu et sait judicieusement séparer ses deux investigations pour ne les laisser se rejoindre que sur la fin de ce troisième opus.

Et après avoir terminé l’histoire, les auteurs nous offre en bonus leur making-off sous forme d’ébauches de dessins accompagnés de leurs explications. Je me suis régalée et j’ai appris beaucoup de choses qui m’avaient échappées telles le fait que les personnages de Hugo, Dupin et Nimber reposent respectivement sur les traits de Romain Duris, Jean-Pierre Marielle et Clovis Cornillac.

En bref:

            Un excellent tome où les enquêtes de Flora et Hugo d’une part et de Dupin et Nimber d’autre part, sont très bonnes et sont parfaitement équilibrées l’une par rapport, judicieusement séparées jusqu’à la fin. Le tout baigne dans l’atmosphère du cirque et est porté par un duo d’enquêteurs haut en couleurs et drôlissimes à souhait!

Autour du livre:
  • Livre emprunté à la bibliothèque
  • Tome 1: La naine aux ectoplasmes (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 2 : L’or du vice (<— chronique à retrouver ici)
  • Tome 4: Vaudeville chez les vampires
  • Tome 5: Whodunnit à l'opéra

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire