Mes derniers avis romans:

jeudi 29 juin 2017

Mamette, tome 2: l'âge d'or




Scénario et Illustrations: Nob
Nationalité de l’auteur: Française
Editions Glénat (29 Août 2007)
Collection Tchô!
47 pages
ISBN-10: 2723459004
ISBN-13: 978-2723459006
Genre: Bande-dessinée
Lu le: 15 Juin 2017
Ma note: 16/20



L’histoire:

            Mamette est de retour ! Elle poursuit son petit traintrain quotidien, en compagnie de ses vieilles copines au parc, et malgré des premiers jours d'été caniculaires. Mais le quotidien va être bien perturbé, car elle accueille chez elle le petit Maxou, dont la maman a retrouvé un travail très prenant. Et l'été va être chaud, très chaud, car Maxou a redoublé et Mamette compte bien profiter des vacances pour lui faire réviser ses leçons...Mission pas facile! Mais entre la mamie gâteau et le petit agité, si on ne se comprend pas toujours, la tendresse est toujours au rendez-vous.

Mon avis:

            Un bonheur de retrouver Mamette! Dans cette série, exit l’humour potache, on est ici en présence d’un humour intelligent et touchant. Ainsi, tantôt amusantes, tantôt émouvantes, les différentes saynètes se lisent le sourire aux lèvres. En prenant pour thème le choc des générations, l'auteur joue la facilité sans toutefois tomber dans les gags lus et relus ni même dans les caricatures méchantes et faciles de ses personnages.

Cependant, à trop privilégier les rapports entre Mamette et Maxou, thème central de ce tome, les membres de la ''Maison des Associations'' sont malheureusement mis de côté, comme Melle Pinsec, aigrie et cassante, dont on aimerait retrouver plus souvent.

En bref:

            D’un attrait légèrement inférieur que « Anges et pigeons », ce deuxième tome s’axe sur la relation entre Mamette et Maxou nous donnant un choc des générations qui nous fait bien sourire! Dommage que les amies de Mamette sont moins présentes, on aimerait un peu plus d’humour mordant et cassant!

Autour du livre:
  • Tome 1 : Anges et pigeons (ß chronique à retrouver ici)
  • Livre emprunté à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire